EN FR
Home   Nouvelles   Un quatuor canadien renouera avec de vieilles rivalités à Anvers et à Stockholm

Un quatuor canadien renouera avec de vieilles rivalités à Anvers et à Stockholm

15 Oct 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

C’est toujours spécial de voir quatre Canadiens dans les tableaux principaux de tournois de l’ATP World Tour, mais c’est encore plus spécial quand ils doivent croiser le fer les uns contre les autres !

Les dieux du tirage ont dû boire une gorgée de trop de whisky canadien lorsqu’ils ont effectué les tirages au sort de l’Open de Stockholm et de l’Open d’Europe à Anvers, car deux duels canadiens se dérouleront dès le début des épreuves. En effet, à Anvers, Milos Raonic affrontera Vasek Pospisil au deuxième tour après la victoire d’aujourd’hui de 6-3 et 7-5 de Pospisil face à Leonardo Mayer, tandis qu’à Stockholm, Peter Polansky a vaincu Andrea Arnaboldi 6-4, 1-6 et 6-4 au dernier tour des qualifications pour se retrouver face à Denis Shapovalov au tour initial du grand tableau.

Le dernier affrontement entre Raonic et Pospisil remonte à quatre ans à l’Open Citi de Washington. Dans une finale canadienne, Raonic avait alors conquis le plus important titre de sa carrière. L’ancien numéro trois mondial, qui est la troisième tête de série à Anvers, possède une fiche parfaite de deux gains face à son compatriote, après avoir également eu raison de Pospisil en demi-finale de l’édition 2013 de la Coupe Rogers, à Montréal. Raonic avait alors triomphé en des comptes de 6-4, 1-6 et 7-6(4) pour accéder à sa première finale du Circuit Masters 1000 de l’ATP World Tour.

Shapovalov et Polansky ont croisé le fer plus récemment, leurs deux derniers duels ayant eu lieu sur le circuit des Challengers canadiens la saison passée. À Gatineau, Shapovalov, 18 ans, a pris la mesure de son compatriote 6-1, 3-6 et 6-3 en finale, mais moins d’une semaine plus tard, Polansky prenait sa revanche en signant un gain de 6-2 et 7-5 au carré d’as du Challenger de Granby. Leur rencontre à Stockholm sera la première en tournois de l’ATP World Tour.

Bien qu’il ne soit jamais facile de choisir un gagnant lorsque deux Canadiens se livrent bataille, une chose est sure : le Canada aura encore deux représentants en lice après les duels de mercredi !

(Photo : AP Photo/Nick Wass)