Tennis Canada, dont les origines remontent à 1890, est une organisation sportive nationale sans but lucratif dont la mission est d’assurer la croissance du tennis au Canada et dont la vision est de devenir un chef de file mondial au tennis. Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation et l’excellence. Tennis Canada possède et administre deux prestigieux tournois de l’ATP Tour et de la WTA ; les volets masculin et féminin de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, ainsi que cinq tournois professionnels de l’ATP et de l’ITF. De plus, il possède et soutient financièrement quatre autres tournois professionnels au Canada. Tennis Canada administre également des centres nationaux/programmes d’entraînement à Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary. Tennis Canada est membre de la Fédération internationale de tennis, du Comité olympique canadien et du Comité paralympique canadien. De plus, Tennis Canada administre, commandite et choisit des équipes pour la Coupe Davis, la Fed Cup, les Jeux olympiques et paralympiques et forme des équipes nationales pour les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant. Tennis Canada investit ses excédents budgétaires dans le développement du tennis. Pour obtenir plus amples renseignements sur Tennis Canada, visitez notre site web au www.tenniscanada.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

BUT

Améliorer la vie des Canadiens par le tennis.

Vision

Devenir un chef de file mondial au tennis.

Mission

Assurer la croissance du tennis au Canada.

Valeurs

Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation, l’excellence et la responsabilité.

Tous ceux qui ont déjà joué du double reconnaissent l’importante du travail d’équipe. Nous sommes extrêmement chanceux à Tennis Canada, car nos équipes de direction sont unies dans la poursuite d’objectifs communs.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Jennifer-Bishop

Jennifer Bishop est une associée du groupe du droit des sociétés du cabinet torontois Miller Thomson LLP. Dans le cadre de sa pratique juridique, elle aide ses clients d’affaires à naviguer dans les questions de fusions, d’acquisitions et de protection des marques et œuvre également en droit des entreprises et en droit commercial. Jennifer est membre des associations du Barreau canadien, américain et international, dirige le groupe national de l’industrie de l’hôtellerie de Miller Thomson et fait partie de l’équipe de direction du groupe d’intérêts des avocates de l’Association internationale du barreau. Jennifer a été désignée par Lexpert comme une étoile montante du « Top 40 Under 40 » et a reçu le prix J. W. Whiteside Award à l’Université de Windsor pour son engagement bénévole exceptionnel envers les collectivités juridiques mal desservies.

Avant de déménager à Toronto pour s’entraîner, Jennifer a remporté des titres dans les catégories junior et ouverte partout au Canada atlantique, a concouru sur la scène canadienne et internationale et a reçu un Prix national d’excellence pour le sport amateur. Jennifer a également obtenu une bourse de tennis de l’Université de la Floride du Sud (division 1 de la NCAA) et a aidé son équipe à gagner le titre de championne de conférence à quatre reprises.

Jennifer demeure une joueuse de tennis active au Toronto Lawn et au club de tennis de Davisville et participe régulièrement à des tournois pour vétérans au pays et à l’étranger. Elle est également membre du comité du tennis pour vétérans de Tennis Canada et recueille des fonds pour Tennis Canada.

Présidente du conseil d’administration du Toronto Lawn Tennis Club, Jennifer est aussi la présidente du Doug Philpott Inner-City Tennis Fund.

Derrick-Rowe

Derrick Rowe est membre du conseil d’administration de Tennis Canada depuis 2012 et il a été nommé président du conseil le 18 mai 2016. Comptant plus de trois décennies d’expérience à la direction d’entreprises d’envergure internationale, Derrick Rowe est un gestionnaire chevronné de sociétés évoluant dans des contextes d’exploitation particulièrement complexes et assujetties à des cadres réglementaires très stricts. Il a siégé à plusieurs panels consultatifs sectoriels fédéraux et provinciaux ainsi qu’à des comités consultatifs internationaux. Son expertise est diversifiée, allant d’entreprises technologiques en démarrage jusqu’à des entreprises œuvrant dans le commerce mondial des fruits de mer. M. Rowe est un investisseur en capital de risque proactif qui, par son mentorat, a permis à des entreprises émergentes de se hisser au rang de chefs de file de leur industrie.

Fondateur de Stratos Global Corporation dont il a été président du conseil et chef de la direction jusqu’en 1999, M. Rowe a su mener son entreprise au succès : celle-ci a pris, sous sa gouverne, une telle expansion qu’elle est aujourd’hui une société publique. Stratos s’illustre comme chef de file et entreprise pionnière en communications mobiles par satellite, fournissant entre autres ses services à l’industrie du pétrole et du gaz extracôtiers, à des clients internationaux dans le domaine de la défense et à des utilisateurs d’industries diverses. En 2001, Derrick Rowe fut nommé président du conseil de Fishery Products International (FPI) Limited, dont il a assumé la direction générale de 2001 à 2005. FPI était la première entreprise de fruits de mer en importance au Canada, comptant plus de 3000 employés en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. M. Rowe est présentement président du conseil et chef de la direction de Name 3 Capital Inc., une firme d’investissement privée qu’il a fondée.

M. Rowe a agi au sein de plusieurs organisations à vocation économique et sociale et son leadership lui a valu plusieurs distinctions de prestige, dont une place au palmarès des Canadiens « Top 40 under 40 » du magazine Report on Business du Globe & Mail, le prix « Entrepreneur de l’année » décerné par Ernst & Young ainsi que le Prix d’excellence à l’exportation (Export Award) de Terre-Neuve-et-Labrador.

Il a été actif dans le monde du tennis à tous les niveaux, de clubs locaux à des associations provinciales et sur le plan national avec Tennis Canada. M. Rowe a joué au tennis quand il était adolescent et a recommencé à jouer dans la quarantaine. Il a assumé la présidence du Greenbelt Tennis Club pendant cinq ans et a été nommé au conseil d’administration du Tennis Newfoundland and Labrador (TNL) en 2009. Alors qu’il était président de TNL, il s’est joint au Conseil national des provinces dont il a été le président de 2010 à 2012. Comme membre du conseil d’administration de Tennis Canada, il a siégé au comité de développement du tennis et au comité finances et administration.

M. Rowe est établi présentement avec sa famille à St. John’s, Terre-Neuve.

Michael-Downey

Michael S. Downey fait un retour à titre de président et chef de la direction de Tennis Canada après avoir occupé le poste de juin 2004 à décembre 2013. De 2014 à 2017, il a rempli les fonctions de chef de la direction de la Lawn Tennis Association (LTA) en Grande-Bretagne. M. Downey a une large expérience dans les industries du sport, de la bière et du spectacle.

Lors de son premier mandat à Tennis Canada, M. Downey a développé un plan audacieux visant à diversifier les revenus pour les augmenter et les réinvestir dans le développement du tennis et dans les tournois de la Coupe Rogers. Il a modifié la culture de l’organisation de Tennis Canada et a entretenu les partenariats au sein du monde du tennis et avec le monde des affaires pour améliorer l’image de Tennis Canada sur la scène internationale.

En 2007, M. Downey a conduit le Conseil d’administration à investir un million de dollars par année pour la haute performance, investissement qui s’est notamment traduit par la construction d’un Centre national de tennis à Montréal et un centre régional U14 à Toronto et à Vancouver. Milos Raonic et Eugenie Bouchard se sont entraînés au CNT de Montréal. Sous la gouverne de M. Downey, une ambitieuse campagne de financement appelée Le tennis, ça compte a été créée et a déjà dépassé son objectif de dons de 10 millions de dollars.

En 2013, M. Downey a été recruté pour diriger le tennis britannique et est devenu le premier expatrié à mener l’organisation vieille de 130 ans. Il a conduit le développement d’un nouveau plan stratégique axé sur le renversement d’une décennie de déclin de la participation populaire. Le tennis britannique a atteint le cap des deux millions de joueurs récréatifs mensuellement sur ses terrains en mettant l’accent sur le tennis dans les parcs et en rendant le tennis plus accessible aux jeunes familles. Cette hausse dans la participation a été facilitée par le succès du Great British Tennis Weekend, du Tennis for Kids et de la campagne publicitaire Go Hit it. Sous la gouverne de M. Downey, le circuit de tournois professionnels sur gazon menant au tournoi de Wimbledon a été revampé, recombinant le tournoi d’Eastbourne, créant un nouvel événement combiné à Nottingham et en agrandissant le Court central du tournoi du Queen’s. Quand M. Downey a quitté Londres pour revenir au Canada, le tennis britannique venait tout juste de lancer la campagne « Transforming British Tennis Together », un programme visant à doubler le nombre d’enfants pratiquant le tennis en augmentant le nombre de terrains couverts, de terrains éclairés et améliorant les systèmes d’accès aux terrains de tennis en Grande-Bretagne.

En tant que président de la région Ontario-Ouest des Brasseries Molson — la plus importante brasserie au Canada — M. Downey a conduit la compagnie à des profits records et a contribué à des campagnes marketing qui ont remporté de nombreux prix, dont la publicité télévisée de renommée internationale I Am Canadian.

Personnalité connue et reconnue dans le milieu sportif de Toronto, M. Downey a occupé des postes de direction pour la Maple Leafs Sports & Entertainment, propriétaire des Maple Leafs de Toronto, des Raptors de Toronto et du Air Canada Centre et a été président du Skydome et de Molson Sports & Entertainment.
Michael vit à Toronto avec sa femme Jinder et leurs trois enfants Schara, Mackenzie et Sam.

Josée-Noiseux

Josée Noiseux détient un baccalauréat en droit civil de l’Université McGill et un en biologie de l’Université de Sherbrooke. Avocate, elle a été associée chez Norton Rose Fulbright pendant plus de 20 ans où elle a pratiqué en litige, en droit de la construction et en responsabilité professionnelle. Elle est membre du Barreau du Québec et de l’Association du Barreau canadien. Elle a également participé à plusieurs tables de concertation et comités sur l’évolution de la pratique du droit et de la gouvernance.

Mme Noiseux est bien connue non seulement pour ses qualités de leader et son sens des affaires, mais aussi pour son vif intérêt et son engagement dans le travail philanthropique. Elle est la présidente-directrice générale de la Fondation de l’Institut cardiologique de Montréal. Elle est également membre du conseil d’administration du Musée d’art contemporain de Montréal et ancienne administratrice de la Fondation de l’Hôpital St-Mary ainsi que de Global Goodness et membre du comité consultatif de l’Université McGill. Avant d’occuper son poste à la Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal, elle était directrice générale du bureau de Montréal, chef de l’avancement et des partenariats de la Fondation NewCities, un organisme voué à l’innovation sociale, technologique, scientifique et artistique des villes.

Peter-Kruyt

Peter Kruyt a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université Concordia ainsi qu’un MBA d’Insead à Fontainebleau, en France. Il s’est joint à Power Corporation en 1981, à titre d’adjoint administratif au président et chef de la direction, puis a été le vice-président de l’entreprise de 1996 à 2017. Il en est maintenant le conseiller principal.

Au cours de sa carrière, M. Kruyt a également participé à plusieurs autres initiatives. Il a, en outre, été membre du conseil consultatif de la School of Business de l’Université Memorial de Terre-Neuve, un administrateur de l’Association canadienne des radiodiffuseurs et a présidé le Groupe de travail du gouvernement sur la radio numérique en 1992.

De 2003 à 2018, M. Kruyt a été le président du Conseil d’affaires Canada-Chine. Il est également membre du conseil d’administration de la Fondation Asie Pacifique du Canada depuis 2016 et administrateur de Montréal International. Il a été nommé président du Conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill en 2017 et président du conseil d’administration de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill en 2019.

Marcia-Ellen-Jackson

Marcia Ellen Jackson, qui a obtenu avec grande distinction un baccalauréat en anglais avec une mineure en science politique ainsi qu’un baccalauréat en droit, est avocate depuis 35 ans. Elle est d’ailleurs membre en règle de la Law Society of Saskatchewan, province où elle réside.

Depuis 2004, madame Jackson est conseillère juridique en droit civil pour le ministère de la Justice. Elle a pour principale responsabilité de mener des procédures civiles complexes au nom du gouvernement du Canada.

Madame Jackson s’est démarquée dans les sports de raquette, occupant, au cours de sa carrière, le 1er rang du classement provincial féminin de la Saskatchewan en tennis, en badminton et en squash. D’ailleurs, elle représente encore fièrement le Canada dans différentes compétitions internationales chez les vétérans. En 2013, elle a représenté le Canada aux Championnats mondiaux seniors en équipe qui ont eu lieu en Turquie et en 2017, elle a remporté une médaille d’argent en badminton aux World Masters Games, une compétition internationale se tenant tous les quatre ans.

Penny-Ballem

Depuis qu’elle a obtenu son diplôme en médecine de l’Université de la Colombie-Britannique en 1978, Penny Ballem, MD, FRCPC, FACSS, a eu une carrière diversifiée dans le secteur de la santé et du gouvernement en tant qu’administratrice principale, praticienne médicale universitaire et enseignante/chercheuse.

De 1985 à 1991, la Dre Ballem a été la directrice médicale adjointe du Service de transfusion sanguine de la Croix-Rouge canadienne pour la Colombie-Britannique et le Yukon. Au cours des dix années suivantes, elle a occupé le poste de vice-présidente principale, responsable des opérations au BC Women’s Hospital et au Sunny Hill Health Centre. En 2001, elle a été nommée sous-ministre de la Santé pour la province de la Colombie-Britannique. Elle a d’ailleurs été la sous-ministre la plus longtemps en poste dans le portefeuille de la santé (2001-2006) en Colombie-Britannique et l’une des plus longtemps au Canada.

De 2008 à 2015, la Dre Ballem a agi à titre de directrice municipale de Vancouver. Pendant son mandat, la ville de Vancouver a été l’hôte des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. À la suite de cette expérience, la Dre Ballem a collaboré avec des partenaires locaux clés pour fonder Sport Hosting Vancouver Partnership, un organisme qui s’efforce d’attirer et d’organiser des manifestations sportives nationales et internationales dans la ville, notamment la Coupe Grey (2011, 2014), la Coupe Davis (2012-2014), la Coupe du monde féminine de la FIFA (2015), la Coupe du monde de rugby à sept (compétition annuelle depuis 2016), les Jeux mondiaux des maîtres de 2016 et le tournoi de recrutement de la NCAA au basketball en 2017.

La Dre Ballem est professeur de médecine clinique à l’Université de la Colombie-Britannique, membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et récemment nommée agrégée supérieure de recherche à la Dalla Lana School of Public Health, Institute for Health System Management and Evaluation de l’Université de Toronto. Elle a reçu une reconnaissance publique importante pour son travail en médecine et dans les services publics, notamment la Médaille du jubilé d’or de la Reine pour les services publics, le prix Wallace Wilson 2012 de l’Université de la Colombie-Britannique pour les normes éthiques élevées et le leadership dans la profession, le prix Marion Powell du Women’s College Hospital pour le leadership en santé des femmes, et le prix Cannell de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada pour sa contribution au leadership en santé génésique et autres.

En plus d’être membre du conseil d’administration de Tennis Canada, elle siège aussi au conseil d’administration de la StreetoHome ainsi qu’au Conseil d’administration national de la Fondation des maladies du cœur.

Sam-Sebastien

Sam Sebastian est le président et chef de la direction de Pelmorex Corp., la société mère de The Weather Network. Pelmorex est un chef de file mondial en services d’information météorologique tant à la télévision que sur le Web et dans les applications mobiles sous les marques The Weather Network, MétéoMédia, eltiempo.es et Clima. La société dirige également le système d’agrégation et de dissémination national d’alertes au Canada, En alerte.

Avant de se joindre à Pelmorex, Sam était vice-président et directeur général de Google Canada, de 2013 à 2017, où il était responsable des opérations canadiennes de Google. Il s’est joint à Google en 2006, à Chicago, et a occupé divers postes de direction aux États-Unis avant de déménager au Canada. Avant Google, il a été le directeur général et vice-président principal d’une grande entreprise de petites annonces en ligne, Classified Ventures (cars.com, apartments.com), et a commencé sa carrière chez Arthur Andersen en tant que comptable et consultant.

Sam est membre du Conseil canadien des affaires et est un administrateur de plusieurs conseils d’administration, notamment ceux de Tennis Canada et de Bridgit, une nouvelle entreprise Internet dans l’industrie de la construction, à Kitchener-Waterloo.

Sam est diplômé de l’Ohio State University et détient une maîtrise en administration des affaires de la Kellogg Graduate School of Management de l’Université Northwestern. Il a joué au tennis dans la Division I de la NCAA pour l’Ohio State University, où il a été deux fois capitaine, champion du Big Ten et Academic All American.

Richard-Harris

Monsieur Richard Harris est un homme d’affaires accompli possédant 30 ans d’expérience en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Europe, dont 15 ans à titre de chef de direction et de président de conseils d’administration. Il est associé et directeur général de Tricor Pacific Founders Capital Inc., une entreprise familiale qui investit le capital de ses associés et fait profiter les entreprises nord-américaines du secteur de l’alimentation de son savoir-faire afin de bâtir des entreprises prospères à long terme. M. Harris agit à titre de président exécutif du conseil d’administration de chaque société du portefeuille et se concentre sur la stratégie, les ressources humaines et l’exploitation, le suivi du rendement et la prise de décision de placement.

Avant de créer Tricor Pacific Founders Capital avec ses partenaires, M. Harris était chef de la direction de Golden Boy Foods, un important fabricant d’aliments nord-américain qui a été vendu à Post Cereals en 2014 pour la somme de 323 millions de dollars. Auparavant, il avait été chef de la direction de Coca-Cola Drikker AS, un embouteilleur de Coca-Cola dont les recettes s’élevaient à plus de 450 millions de dollars. Il possède également de nombreuses années d’expérience dans le marketing grand public, notamment à titre de responsable du marketing et de l’activation d’événements pour Coca-Cola au Royaume-Uni dans des propriétés sportives et de divertissement comme Wimbledon, le British Open, la Coupe du monde de la FIFA, Team England et Harry Potter de Warner Bros.

M. Harris a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise à l’Université d’Oxford et son MBA à l’Imperial College’s Management School de l’Université de Londres. Il a déjà été président du conseil consultatif d’organismes sans but lucratif à la Collingwood School et membre du conseil consultatif du corps professoral de l’UBC Sauder School of Business.

Amateur de tennis, M. Harris joue trois à cinq fois par semaine au Hollyburn Country Club. Il vit à West Vancouver avec sa femme Ailsa, qui fait partie d’une ligue interclubs de tennis, ainsi qu’avec leurs deux adolescents Daisy et Joseph.

Matthew-Akman

Matthew occupe présentement le poste de Vice-président principal, stratégie d’entreprise, développement et relations avec les investisseurs à Enbridge Inc. Avant de se joindre de nouveau à Enbridge au début de l’année 2016, il était le directeur général de la recherche sur les actions chez Scotia Capital. Il a surveillé les actions des infrastructures énergétiques canadiennes et américaines pendant 15 ans. Matthew était très bien considéré dans le milieu de l’investissement, ayant été classé au premier rang par les investisseurs institutionnels au Canada pendant huit années consécutives (Brendan Woods International). Ce classement englobait à la fois les catégories de pipelines/secteur intermédiaire et de l’électricité/services publics. Avant sa carrière en finances, Matthew avait géré la planification stratégique et financière chez Enbridge Consumers Gas et, auparavant, avait travaillé pour le gouvernement de l’Ontario à titre d’économiste des politiques publiques.

Matthew détient un baccalauréat en économie de l’Université Northwestern, une maîtrise en économie de l’Université Queens ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Toronto. Il a fréquenté l’Université Northwestern grâce à une bourse d’études en tennis, était le joueur numéro un de simple et était classé parmi le Top 40 du simple de la Division 1 de la NCAA. Il a obtenu un classement mondial de simple de l’ATP et a aussi conquis trois titres canadiens de simple chez les vétérans. Matthew, sa femme Stela Akman et leurs trois enfants habitent à Calgary et sont très investis dans la communauté et les clubs de tennis de la région.

Sebastien-Leblanc

Ancien joueur de tennis professionnel, Sébastien LeBlanc est un homme d’affaires accompli depuis plusieurs années. Il est un partenaire chez COTE 100, une firme de gestion de portefeuille. Il a été élu au conseil d’administration de Tennis Canada en mai 2017.

M. LeBlanc détient un baccalauréat en finance de l’Université de la Californie à Los Angeles (UCLA) et de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il travaille pour COTE 100 depuis 1997 et est devenu un actionnaire de la société en 2010. Aujourd’hui, il est un associé ainsi que chef des opérations et responsable du développement des affaires. Il supervise l’administration courante et l dirige le développement des affaires, les ventes et les initiatives au sein de la firme.

M. LeBlanc a signé de magnifiques prestations durant ses années de joueur. En effet, il faisait partie des meilleurs juniors et a conquis deux titres de double en tournois du Grand Chelem, soit aux volets juniors de Roland-Garros et de Wimbledon de 1990 avec son compatriote Sébastien Lareau — les deux premiers trophées de Grands Chelems remportés par un Canadien. Il a également représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1992 de Barcelone ainsi qu’à la Coupe Davis. En 2013, il a été intronisé au Temple de la renommée de la Coupe Rogers devant ses partisans montréalais qui célébraient encore une fois sa victoire aux dépens du Britannique Tim Henman lors de l’édition 1995 de la Coupe Rogers ainsi que sa participation aux quarts de finale du double en 1991.

Même s’il a accroché sa raquette, il s’investit encore dans le sport. Ancien président de la Fondation des amis du tennis, il est l’un des organisateurs de la Coupe LeBlanc, un tournoi international pour les 12 ans et moins qui a lieu depuis plus de dix ans au Québec.

M. LeBlanc habite à Saint-Bruno, au Québec, avec sa femme Christine Bélair et leurs quatre enfants.

Nadir-Mohamed

Nadir Mohamed est l’ancien président et chef de la direction de Rogers Communications inc. Il a pris sa retraite en décembre 2013. Rogers Communications est l’un des plus grands groupes de télécommunications au Canada, particulièrement dans les domaines de la téléphonie mobile, de la télévision par câble, des médias de masse et des marques de sport.

M. Mohamed a amorcé sa carrière en communications il y a plus de 30 ans et s’est joint à l’équipe de Rogers Communications en août 2000. Il a été nommé président et chef de la direction de Rogers Sans-fil en 2001, puis président et chef de l’exploitation du Groupe Communications de Rogers en 2005. En mars 2009, le conseil d’administration de RCI l’a unanimement nommé président et chef de la direction de Rogers Communications, succédant ainsi au regretté fondateur de l’entreprise, Ted Rogers.

M. Mohamed possède de solides antécédents et une forte passion pour la collectivité. En 1971, il a quitté l’Afrique de l’Est pour s’établir au Canada et est reconnaissant de toutes les occasions qui se sont présentées à lui et à sa famille. En retour, il désire contribuer à l’avancement du programme numérique du Canada grâce à des initiatives comme la zone numérique de l’université Ryerson et le Next 36, un programme unique transformant les étudiants canadiens les plus prometteurs en entrepreneurs prospères. Il continue d’être un membre actif de la Young Presidents’ Organization / World Presidents’ Organization et de la Chief Executives Organization.

M. Mohamed a été nommé par Bloomberg parmi les immigrants les plus prospères du monde et, en octobre 2013, il a été honoré par l’Association canadienne pour les Nations Unies dans le cadre de son Dîner des citoyens du monde.

M. Mohamed a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université de la Colombie-Britannique. Il a obtenu son CA en 1981 et son FCA en 2010.

Mike-Tevlin

Originaire de London, en Ontario, Mike Tevlin a étudié à l’Université Western Ontario où il a reçu, en 1981, son HBA de la Richard Ivey Business School.

Par la suite, il s’est joint à Loblaws et a fait sa niche dans l’industrie de l’alimentation. En 1989, en compagnie d’un autre diplômé de l’école de commerce, il a fondé Give and Go Prepared Foods, qui est devenu l’une des pâtisseries les plus prolifiques au Canada et d’où nous viennent les célèbres « Two-Bite Brownie ».

Après la vente de Give and Go en 2003 et une période de transition en tant que consultant auprès des nouveaux propriétaires, Mo. Tevlin a participé à de nombreux projets, notamment en faisant partie du conseil d’administration d’une école privée de pointe de Toronto où il a présidé une campagne de financement de 3,6 M$ pour l’agrandissement de l’établissement scolaire.

En tant que sportif passionné (principalement de tennis, de golf et de pêche à la mouche) et entrepreneur fort occupé, M. Tevlin a l’habitude des dynamiques de groupe. Sa femme Nicole et lui sont également des philanthropes engagés au Canada, principalement dans les domaines de la santé et du sport.

HAUTE DIRECTION

Michael-Downey

Michael S. Downey fait un retour à titre de président et chef de la direction de Tennis Canada après avoir occupé le poste de juin 2004 à décembre 2013. De 2014 à 2017, il a rempli les fonctions de chef de la direction de la Lawn Tennis Association (LTA) en Grande-Bretagne. M. Downey a une large expérience dans les industries du sport, de la bière et du spectacle.

Lors de son premier mandat à Tennis Canada, M. Downey a développé un plan audacieux visant à diversifier les revenus pour les augmenter et les réinvestir dans le développement du tennis et dans les tournois de la Coupe Rogers. Il a modifié la culture de l’organisation de Tennis Canada et a entretenu les partenariats au sein du monde du tennis et avec le monde des affaires pour améliorer l’image de Tennis Canada sur la scène internationale.

En 2007, M. Downey a conduit le Conseil d’administration à investir un million de dollars par année pour la haute performance, investissement qui s’est notamment traduit par la construction d’un Centre national de tennis à Montréal et un centre régional U14 à Toronto et à Vancouver. Milos Raonic et Eugenie Bouchard se sont entraînés au CNT de Montréal. Sous la gouverne de M. Downey, une ambitieuse campagne de financement appelée Le tennis, ça compte a été créée et a déjà dépassé son objectif de dons de 10 millions de dollars.

En 2013, M. Downey a été recruté pour diriger le tennis britannique et est devenu le premier expatrié à mener l’organisation vieille de 130 ans. Il a conduit le développement d’un nouveau plan stratégique axé sur le renversement d’une décennie de déclin de la participation populaire. Le tennis britannique a atteint le cap des deux millions de joueurs récréatifs mensuellement sur ses terrains en mettant l’accent sur le tennis dans les parcs et en rendant le tennis plus accessible aux jeunes familles. Cette hausse dans la participation a été facilitée par le succès du Great British Tennis Weekend, du Tennis for Kids et de la campagne publicitaire Go Hit it. Sous la gouverne de M. Downey, le circuit de tournois professionnels sur gazon menant au tournoi de Wimbledon a été revampé, recombinant le tournoi d’Eastbourne, créant un nouvel événement combiné à Nottingham et en agrandissant le Court central du tournoi du Queen’s. Quand M. Downey a quitté Londres pour revenir au Canada, le tennis britannique venait tout juste de lancer la campagne « Transforming British Tennis Together », un programme visant à doubler le nombre d’enfants pratiquant le tennis en augmentant le nombre de terrains couverts, de terrains éclairés et améliorant les systèmes d’accès aux terrains de tennis en Grande-Bretagne.

En tant que président de la région Ontario-Ouest des Brasseries Molson — la plus importante brasserie au Canada — M. Downey a conduit la compagnie à des profits records et a contribué à des campagnes marketing qui ont remporté de nombreux prix, dont la publicité télévisée de renommée internationale I Am Canadian.

Personnalité connue et reconnue dans le milieu sportif de Toronto, M. Downey a occupé des postes de direction pour la Maple Leafs Sports & Entertainment, propriétaire des Maple Leafs de Toronto, des Raptors de Toronto et du Air Canada Centre et a été président du Skydome et de Molson Sports & Entertainment.
Michael vit à Toronto avec sa femme Jinder et leurs trois enfants Schara, Mackenzie et Sam.

Hatem-McDadi

Hatem McDadi est le premier vice-président du développement du tennis depuis 2012. Il s’est joint à Tennis Canada en 1999 à titre de directeur du développement des joueurs en 1999 et est devenu vice-président du développement du tennis en 2004. Auparavant, M. McDadi travaillait dans le secteur privé. Il est le cofondateur de la Canadian Tennis Academy ainsi que directeur et copropriétaire du Club Management Group (CMG) Tennis Inc., une société de gestion des clubs de tennis ayant son siège social à Brampton, en Ontario, qui dirige deux clubs intérieurs et plusieurs clubs communautaires estivaux.

M. McDadi est responsable de toutes les facettes du développement du tennis, y compris l’élite, l’entraînement, la participation communautaire, les installations, le tennis en fauteuil roulant, l’arbitrage et la structure de compétition. Lien entre les associations provinciales de tennis et Tennis Canada, M. McDadi faisait partie de l’équipe qui a élaboré le plan stratégique de Tennis Canada qui a permis d’enregistrer une hausse historique des résultats de l’élite ainsi que de la participation des clubs et des collectivités.

Entraîneur certifié de niveau 4, M. McDadi était un entraîneur de l’équipe canadienne des Jeux olympiques de Sydney en 2000 lorsque Daniel Nestor et Sébastien Lareau ont conquis la médaille d’or du double. Il a également été l’entraîneur personnel de Nestor et de Rene Simpson. De 1992 à 1998, il était l’entraîneur de l’équipe canadienne de la Fed Cup. À titre d’entraîneur, il a également remporté le Prix d’excellence de Tennis Canada en 1997.

En tant que joueur, M. McDadi s’est hissé au 226e rang mondial du simple et au 188e du double. Chez les juniors, il a récolté le titre des Championnats canadiens d’été chez les 18 ans et moins en 1982. Il a également été couronné en double lors des Championnats canadiens en salle chez les 18 ans avec Peter Straub, en 1981, puis avec Chris Pridham, en 1982. De plus, il a fait partie des dix premiers joueurs du pays de 1983 à 1988.

M. McDadi et sa femme Jennifer habitent à Streetsville, en Ontario, avec leurs trois enfants, India, Bodi et Kye.

Eugène-Lapierre

Directeur de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale depuis 2001, Eugène Lapierre est le grand responsable du tennis professionnel au Québec. Chaque année, il figure parmi les dirigeants les plus influents du monde du sport, selon plusieurs classements établis par des médias reconnus comme La Presse et le Journal de Montréal.

M. Lapierre baigne dans le tennis depuis sa plus tendre enfance. En tant que joueur, il a dominé la scène provinciale chez les 16 ans et moins (1972) et les 21 ans et moins (1974) en plus d’occuper le quatrième rang dans la catégorie ouverte. Il a également été un entraîneur et un professionnel de club. Au cours des 20 dernières années, il a joué un rôle dans tous les grands tournois de tennis au Québec. De 1983 à 1993, M. Lapierre a été directeur technique de Tennis Québec. En 1987, il a lancé un projet de mini-tennis qui a assuré la pratique du sport pour les jeunes dans les écoles. Il a ensuite été responsable, pour Tennis Canada, des tournois nationaux et internationaux au Québec jusqu’en 1998. Nommé directeur adjoint des Internationaux de Tennis du Canada en 1999, il en hérite l’entière responsabilité deux ans plus tard, en 2001, succédant à Richard Legendre.

Depuis ses débuts, M. Lapierre a supervisé plusieurs initiatives qui ont contribué à la croissance et à la popularité du tennis québécois et de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, notamment l’ajout de 2000 sièges et de 13 salons corporatifs au Stade IGA en 2001 et l’ajout des quatre courts intérieurs et le réaménagement du Court Banque Nationale (construction de 4500 sièges) en 2004, faisant du tournoi de Montréal le seul tournoi au monde (outre ceux du circuit des Grands Chelems) à exploiter un stade secondaire. M. Lapierre a également piloté le projet d’agrandissement du Stade IGA, qui a permis à Tennis Canada de rénover et améliorer son stade en plus de bâtir quatre nouveaux terrains de terre battue sur le toit du Centre national de tennis. Il est aussi à l’origine du programme de développement de talent Les Petits As Banque Nationale, qui a pour but de trouver les meilleurs athlètes âgés de six et sept ans et de développer leurs habiletés au tennis.

Depuis qu’il dirige la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, l’assistance est passée de 155 000 à plus de 215 000 spectateurs, et les recettes, entièrement réinvesties dans le développement du tennis auprès des jeunes, ont triplé. La télédiffusion de l’événement est aujourd’hui retransmise dans plus de 150 pays à l’échelle mondiale.

M. Lapierre est aujourd’hui à la barre de l’un des événements les plus accueillants et mieux organisés des circuits ATP et WTA, avec des retombées de près de 15 millions de dollars annuellement. Grâce à l’engagement et l’influence d’Eugène Lapierre, Montréal est en voie de devenir le centre tennistique du Canada. C’est au Stade IGA, en effet, que loge le Centre national d’entraînement, soit le lieu d’entraînement des meilleurs espoirs canadiens à longueur d’année.

M. Lapierre a été élu au sein du Conseil des tournois de l’ATP et de la WTA pour représenter les tournois des deux Amériques. En 2009, Tourisme Montréal lui remettait le Grand Ulysse, un prix récompensant l’organisateur de l’événement attirant le plus de tourisme à Montréal.

Originaire de Granby, Eugène réside désormais à Montréal.

Rob-Swann

En 2013, Rob Swann a effectué un retour au sein de Tennis Canada en tant que vice-président et directeur commercial. Il est responsable de la production de recettes par les partenariats d’affaires et les ventes du stade pour la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale de Toronto et de Montréal, ainsi que pour les programmes de masse et les tournois canadiens. Il possède un baccalauréat spécialisé en loisirs et en affaires de l’Université de Waterloo.

M. Swann a commencé sa carrière à tennis Canada en tant que bénévole lors de l’édition 1996 de la Coupe Rogers et, au cours des 15 années suivantes, s’est élevé au rang de vice-président régional des ventes aux entreprises. En 2011, il s’est joint aux Blue Jays de Toronto en tant que directeur des partenariats d’affaires et du développement des affaires. À ce titre, il a conclu des ententes avec plusieurs nouveaux partenaires et a contribué à l’accroissement de l’investissement des partenaires en termes de dollars et d’activation.

Dès son retour, M.Swann a mené l’équipe des partenariats d’affaires et des ventes du stade vers des revenus record pour les tournois de 2014.

Rob Swann vit à Toronto avec sa femme Tanya et leurs fils, Carter et Brady.

Helene-St-Amand

Hélène St-Amand s’est jointe à Tennis Canada en juillet 2014 à titre de chef des services financiers. Auparavant, madame St-Amand a travaillé durant sept ans à l’université Bishop et y a été vice-présidente des finances et de l’administration pendant cinq ans. Comptable agréée, elle possède une maîtrise en comptabilité de l’Université de Waterloo et est membre du CPA Canada.

Madame St-Amand a amorcé sa carrière en tant que vérificatrice et a travaillé au sein de sociétés cotées en bourse, d’entreprises du secteur privé et d’organismes sans but lucratif. Elle a également fait partager sa passion pour la comptabilité en enseignant à la faculté des affaires de l’université Bishop.

Elle fait du bénévolat communautaire et était, entre autres, membre du conseil d’administration des Jeux d’été du Canada de 2013 de Sherbrooke, de 2010 à 2014.

Originaire de Trois-Rivières, au Québec, madame St-Amand habite maintenant à Toronto avec son chien, et mascotte du bureau, Milou. Elle a deux enfants qui étudient dans des universités québécoises.

Gavin-Ziv

Passionné de longue date de tennis, Gavin Ziv a été nommé vice-président des tournois professionnels et canadiens en mai 2014. Il s’est joint à l’équipe de Tennis Canada en 1998 à titre de coordonnateur des tournois canadiens et est devenu par la suite le gestionnaire des opérations pour la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale. En 2007, il a également accepté le rôle de directeur des tournois canadiens. M. Ziv a obtenu un diplôme en kinésiologie et en sciences de la santé de l’université York. Il est devenu un bénévole de la Coupe Rogers en 1987 et est associé au tournoi de Toronto depuis ce temps.

M. Ziv est responsable de toutes les facettes de structure canadienne des tournois nationaux et internationaux, y compris l’arbitrage. Il supervise 70 épreuves, notamment les championnats canadiens pour juniors, vétérans et de tennis en fauteuil roulant ainsi que les tournois de l’ITF, les compétitions des circuits professionnels masculin et féminin et les rencontres de la Coupe Davis et de la Fed Cup. Il a participé au développement du programme fonctionnel et opérationnel du Centre Aviva, le stade de 40 millions de dollars de Toronto qui a ouvert ses portes en juillet 2004 et qui accueille plusieurs tournois internationaux. Plus récemment, il a coordonné plusieurs rencontres de la Coupe Davis et de la Fed Cup qui ont vu l’équipe masculine accéder à sa première demi-finale de la Coupe Davis, en 2013, et l’équipe féminine être promue en 2014 au prestigieux Groupe mondial de la Fed Cup pour la première fois de son histoire.

M. Ziv est également responsable de la gestion globale de la Coupe Rogers de Toronto, qui est réputée être un des tournois les plus accueillants et les mieux organisés de l’APT et de la WTA et qui génère annuellement près de 35 millions de dollars. Lien important entre Tennis Canada et les circuits de l’ATP et de la WTA, il a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre d’un service aux joueurs hors pair et d’une programmation télévisuelle de première classe. En 2011, lorsque les tournois de Toronto et de Montréal ont commencé à être disputés la même semaine, M. Ziv a participé au développement d’un modèle permettant de présenter les matchs à la télévision comme si les deux épreuves n’en faisaient qu’une. Liaison clé avec les circuits de la WTA et de l’ATP, M. Ziv est membre du Conseil des médias de l’ATP, du conseil de la WTA, du Comité directeur des médias de la WTA et du Conseil des médias de la WTA.

Gavin Ziv et sa femme Jaimie vivent à Thornhill avec leurs deux filles, Emily et Sophie.

atp logo

ATP Tour

L’ATP est l’instance dirigeante des circuits professionnels de tennis masculin — l’ATP Tour, le Circuit Challenger de l’ATP et le Circuit des champions de l’ATP.

Grâce à ses 64 tournois disputés dans 31 pays, l’ATP World Tour est une vitrine pour les meilleurs joueurs du monde concourant dans les plus beaux stades. De l’Australie à l’Europe, en passant par les Amériques et l’Asie, les vedettes de l’ATP World Tour se font la lutte pour des titres prestigieux ainsi que des points du classement FedEx ATP dans le cadre de tournois Masters 1000, des Circuits 500 et 250 ainsi que des Grands Chelems (non sanctionnés par l’ATP).

À la fin de l’année, seuls les huit meilleurs joueurs de simple et les huit meilleures équipes de double se qualifient pour les Finales Nitto de l’ATP, championnats de fin de saison. Disputé l’O2 de Londres, ce tournoi couronne le numéro un mondial de l’ATP.

Tennis Canada possède et administre une épreuve du Circuit Masters 1000 de l’ATP World Tour, la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui a lieu annuellement et dont la présentation alterne entre Montréal et Toronto.

wta logo

WTA

Fondée en 1973 par Billie Jean King sur le principe de l’égalité des chances pour les femmes dans le sport, la WTA est le chef de file mondial du sport professionnel féminin avec plus de 2 500 joueuses représentant 100 nations qui s’affrontent pour des bourses de plus de 164 millions de dollars. En 2018, la WTA a établi un nouveau record alors que 600 millions de personnes étaient à l’écoute. La saison de compétition de la WTA comprend 55 épreuves et quatre tournois du Grand Chelem dans 29 pays. La saison culmine avec les Finales de la WTA à Shenzhen, en Chine, qui offrent une bourse totale sans précédent de 14 millions de dollars et qui couronnent les meilleures joueuses du simple et du double de la saison.

Tennis Canada possède et administre une épreuve Premier 5 de la WTA, la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui a lieu annuellement et dont la présentation alterne entre Montréal et Toronto.

itf logo

Fédération internationale de tennis

La Fédération internationale de tennis (ITF), l’instance dirigeante mondiale du tennis, supervise les cinq domaines suivants :

  • Administration et règlements
  • Organisation des compétitions internationales
  • Structure du sport
  • Développement du sport
  • Promotion du sport

Tennis Canada possède et administre six tournois sanctionnés par l’ITF présentés au Canada et collabore étroitement avec elle pour les rencontres de la Coupe Davis et de la Fed Cup, les compétitions internationales masculines et féminines par équipe qui se déroulent chaque année.

coc logo

Comité olympique canadien

Le Comité olympique canadien veille au succès de l’équipe olympique canadienne et à l’avancement des valeurs olympiques au Canada. Organisme indépendant financé principalement par des fonds privés, le Comité olympique canadien fournit aux athlètes d’élite canadiens les ressources dont ils ont besoin pour être tous les jours au sommet de leur forme afin de tout donner. Fer de lance du mouvement olympique au Canada, le Comité olympique canadien travaille avec les fédérations nationales de sport pour préparer l’équipe en vue des Jeux olympiques, des Jeux olympiques de la jeunesse et des Jeux panaméricains. En racontant l’histoire de nos athlètes, nous inspirons les Canadiens par le pouvoir du sport, et ce, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par année.

paralympic logo

Comité paralympique canadien

Le Comité paralympique canadien est une organisation privée sans but lucratif avec 25 organisations sportives membres consacrées à consolider le mouvement paralympique. La vision du Comité paralympique canadien est d’être le meilleur pays paralympique au monde. Sa mission est de diriger le développement d’un système sportif paralympique durable au Canada pour permettre aux athlètes de monter sur le podium aux Jeux paralympiques. En soutenant les athlètes canadiens ayant un handicap de haute performance et en faisant la promotion de leurs succès, le Comité paralympique canadien inspire tous les Canadiens ayant un handicap pour qu’ils s’impliquent dans le sport grâce aux programmes offerts par ses organisations membres.

tpa

Association des professionnels du tennis

L’Association des professionnels du tennis (APT) est une association pour membres consacrée à la croissance de la profession d’entraîneur de tennis partout au Canada. Tennis Canada a mis sur pied l’APT pour les instructeurs, les entraîneurs et les professionnels de club certifiés. Depuis sa création en 2004, le nombre de membres est passé de 800 à plus de 2 900.

Le plan stratégique 2018-2022 de Tennis Canada est une vue d’ensemble des secteurs prioritaires et des éléments habilitants de l’organisation qui ont été établis conformément à notre objectif, notre vision, notre mission et nos valeurs. Le plan s’étend sur une période de quatre ans.

Le plan comporte trois secteurs prioritaires, dont le premier est le MOTEUR, les épreuves de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale à de Montréal et de Toronto. Ces tournois sont les moteurs de notre organisation, car tous les bénéfices nets de la Coupe Rogers sont réinvestis dans la croissance du sport partout au pays. Le deuxième secteur prioritaire de l’organisation est l’INSPIRATION. En tant que fédération de tennis, nous visons l’excellence sur le terrain et en dehors des courts et nous nous efforçons de soutenir nos joueurs et nos entraîneurs. Nous voulons assurer le succès non seulement de notre génération actuelle de joueurs, mais nous voulons également maintenir un vivier d’athlètes talentueux pour les années à venir. Le troisième secteur prioritaire de l’organisation est le RENFORCEMENT DES CAPACITÉS, ce qui permet d’assurer le développement continu des installations de tennis nouvelles et existantes dans tout le pays. Nous nous efforçons de rendre le tennis plus accessible et d’offrir aux Canadiens plus d’endroits où pratiquer ce sport à longueur d’année.

Cliquez ici pour consulter le plan stratégique détaillé de Tennis Canada pour 2018-2022.