EN FR
Home   Nouvelles   Bonne expérience d’apprentissage pour Auger-Aliassime

Bonne expérience d’apprentissage pour Auger-Aliassime

07 Juin 2016
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

À peine 48 heures après avoir subi ce qu’il décrit comme étant la défaite la plus difficile de sa jeune carrière en finale du simple des épreuves juniors de Roland-Garros, Félix Auger-Aliassime, 15 ans, s’est entretenu avec les médias à Montréal, mardi, pour effectuer un retour sur son tournoi historique.

« La défaite a été difficile à avaler ; j’étais un peu perdu après le match, car tout s’est déroulé très vite », confiait Auger-Aliassime. « Après la finale, j’ai discuté avec mon entraîneur et ma famille et ils m’ont fait réaliser qu’il (Blancaneaux) méritait la victoire. Je n’ai rien fait de mal et cela ne fait que partie de mon parcours. »

À trois reprises, Auger-Aliassime est passé à un point de devenir le plus jeune champion de Roland-Garros de l’histoire, mais les dieux du tennis avaient autre chose en tête. Son tracé vers la finale lui a cependant permis de se hisser au deuxième rang mondial chez les juniors.

« J’ai beaucoup appris sur l’aspect mental du jeu ; j’ai franchi les étapes du tournoi sous la pression. Les gens avaient des attentes et j’ai réussi à disputer mon meilleur tennis. Je crois donc que j’ai franchi un grand pas », ajoutait-il.

Felix media Montreal June 2016

Il a également été sensible aux mots d’encouragements qu’il a reçus de son compatriote Milos Raonic et du légendaire joueur français Yannick Noah, qui est immédiatement allé sur le terrain après le match pour le consoler.

« Tout de suite après la finale, Yannick Noah est venu sur le terrain et m’a dit que j’avais un avenir très prometteur et beaucoup de potentiel. Il m’a encouragé à travailler fort. Recevoir de tels commentaires d’une légende comme lui est très gratifiant. »

Felix media scrum