fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   « C’est pour ça que je me lève le matin » – Félix Auger-Aliassime

« C’est pour ça que je me lève le matin » – Félix Auger-Aliassime

23 Fév 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Le Carnaval de Rio, prévu du 1er au 9 mars, a commencé un peu plus tôt. De fait, grâce à Félix Auger-Aliassime, la fête est déjà amorcée.

Après avoir entrepris sa semaine au Brésil avec une victoire de 6-2 et 6-3 devant l’Italien et 16e mondial Fabio Fognini, Félix en a rajouté vendredi.

Des comptes de 6-4 et 6-3 face à Jaume Munar, un élève de l’Académie Rafa Nadal à Majorque, ont suffi à Félix pour atteindre son premier carré d’as d’un tournoi du Circuit 500 de l’ATP.

« C’est pour ça que je travaille », mentionnait Félix en entrevue. « C’est pour ça que je me lève le matin. »

Pour vous donner un ordre de grandeur de ce que réalise Félix, la bourse à Rio est 1,9 million de dollars. Un autre chiffre plus important est que ses résultats le feront passer du 104e au 77e échelon mondial, ce qui lui assure une place au tableau principal des prochains rendez-vous du Grand Chelem.

Deux autres victoires et il pourrait frôler le Top 50, lundi.

PAS DE DOUTES CETTE FOIS, LE MATCH ÉTAIT LE SIEN

Ok, l’Espagnol Jaume Munar était à sa portée en vertu de son 66e rang, mais il avait vaincu Félix à leurs deux duels précédents.

Cette fois, Félix est de loin celui qui a produit le tennis le plus agressif. Il a été aux commandes pendant l’heure et trente-huit minutes sur le court comme le montrent ses 32 coups gagnants comparativement à deux petits pour Munar.

Félix a commis 34 fautes directes, mais il fallait prendre les bons risques pour garder son rival dans les câbles.

On s’entend que Félix se trouve dans un territoire absolument inhabituel à 18 ans, mais il a une tête aussi solide que son jeu. Il apprend très vite.

« Je sens l’énergie de la foule. C’est comme si je ne pouvais pas me fatiguer. Le tournoi n’est pas fini, mais je vis déjà de grandes sensations », commentait Félix.

LA JEUNESSE CONTRE L’EXPÉRIENCE 

En raison de l’intérêt immense au Québec et ailleurs, mentionnons tout de suite que Félix Auger-Aliassime, qui n’a pas concédé une seule manche jusqu’ici, va disputer son match dans le Stade Guga Kuerten à 16 h 00, HE.

L’affrontement en sera un entre la jeunesse et l’expérience, le prochain opposant étant Pablo Cuevas, un vétéran de l’Uruguay se situant au 63e rang à 33 ans.

Vendredi soir, il a eu besoin de trois manches et presque deux heures et demie avant de venir à bout d’Alberto Ramos Vinolas par 6-3, 3-6 et 6-3.

Cuevas vient de faire la demie à Cordoba et les quarts en Argentine. Il a déjà gagné le titre à Rio et la terre battue orange est nettement sa tasse de thé, comme le prouvent quatre des six championnats conquis sur cette surface.

RDS 2 et TSN 2 retransmettent en direct.

 

(Photo en vedette: Rio Open/FotoJump)