fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   À 18 ans, Félix écrit une autre page de l’histoire de l’ATP

À 18 ans, Félix écrit une autre page de l’histoire de l’ATP

24 Fév 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Nous assisterons à un moment rare au tennis et dans le sport en général, dimanche, lorsqu’un talent québécois disputera une finale de l’ATP Tour pour la première fois en 14 ans.

Samedi, dans un match opposant la jeunesse à l’expérience, Félix Auger-Aliassime, 18 ans, a eu raison de Pablo Cuevas, un Uruguayen de 33 ans, pour faire sa place au match de championnat de l’Open de Rio, une épreuve du Circuit 500 de l’ATP Tour dotée d’une bourse de 1,9 million de dollars.

Seul Laslo Djere, un Serbe classé 90e, peut l’empêcher de mettre la main sur son premier trophée. Une autre victoire ferait bondir Félix au Top 50, soit un bond de plus de 50 rangs en une semaine !

Même si on connaît la saga qui l’avait fait quitter Ponte-Claire pour la Grande-Bretagne, Greg Rusedski était le dernier Québécois à participer à une finale de l’ATP en 2005, à Newport.

Une autre statistique remarquable est que Félix devient à 18 ans le plus jeune finaliste du Circuit 500 de l’ATP institué en 2009.

Mais les chiffres qui comptent avant tout sont 6-3, 3-6 et 6-3 au tableau de pointage contre Cuevas, sans lesquels les autres n’existeraient pas.

L’IMPORTANT EST DE BIEN FINIR

Photo : Rio Open/FotoJump

« C’est incroyable ! », a dit Félix au sujet de tout ce qui lui arrive cette semaine.

Il nous a donné la frousse à la toute fin, laissant filer une avance de 40-0 avant de conclure sur sa quatrième balle de match.

« C’était un peu intense, mais je crois en moi », commentait le jeune homme qui possède le sens du spectacle.

RIO ET L’ATP SOUS LE CHARME

Sachez qu’il n’y a pas qu’à Montréal et au Québec qu’on applaudit Félix. Il était de loin le favori de la foule brésilienne qu’il a conquise avec son jeu et sa personnalité attachante.

La télé internationale est aussi emballée par Félix.

« À 18 ans, il est déjà un joueur de classe mondiale », ont été les propos unanimes des commentateurs.

FÉLIX-CUEVAS DÈS LE MATCH D’OUVERTURE

Ne doutez jamais lorsqu’on vous dit que le tennis est un petit monde en ce sens que les mêmes joueurs peuvent s’affronter souvent. Le tirage du tournoi de Sao Paulo la semaine prochaine en donne une autre preuve.

Qui pensez-vous que Félix affrontera au premier tour mardi ou mercredi ? Bravo pour votre flair. Il s’agit de Pablo Cuevas dans une reprise du match d’aujourd’hui.

LE SAUNA DE MARTIN ET LA TRÈS FIABLE PAROLE DES BRÉSILIENS

Photo : Rio Open/FotoJump

La formidable performance de Félix permet de revenir sur les succès de Martin Laurendeau, seul vainqueur du Québec d’un tournoi sanctionné au Brésil.

C’était en 1988 au Challenger d’Itù, pas très loin de Sao Paulo.

Martin y avait gagné le titre, le chèque de 5 000 $ et un bain-tourbillon, le commanditaire étant un spécialiste dans le domaine.

Disons que cela ne se transporte pas très bien en avion, mais on avait dit à Martin de ne pas se faire de soucis et qu’on allait s’occuper de la livraison.

Facile à dire ça, mais promesse faite, promesse tenue. Plusieurs mois plus tard, il avait reçu l’appel d’une compagnie de transport pour livrer le machin.

Comme cela prend pas mal de place dans un appartement d’une tour à condos, Martin en avait fait don à ses parents pour leur maison dans Lanaudière.

« Oui, oui, bien sûr que le bain-tourbillon existe toujours », me mentionnait Martin, un ardent supporteur de Félix.

EN DIRECT À 15 H

Accompagné de Guillaume Marx et de Nicolas Perrotte, de Tennis Canada, Félix jouera pour le titre et un chèque de 369 000 $ contre le Serbe Djere, lequel a profité du désistement du Slovène Aljaz Benede avant le match en raison d’une blessure à une jambe.

RDS 2 de même que TSN 2 diffuseront la finale en direct du stade Guga Kuerten à compter de 15 h.

 

*Photo en vedette : Rio Open/FotoJump