fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Andreescu au carré d’as des Internationaux des États-Unis grâce à une brillante remontée

Andreescu au carré d’as des Internationaux des États-Unis grâce à une brillante remontée

04 Sep 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Vous avez bien lu. Pour en savoir plus : ⬇️

Tous ensemble : Bianca Andreescu est une demi-finaliste d’un Grand Chelem !

À son premier tableau principal des Internationaux des États-Unis, et à son quatrième tableau principal d’une épreuve du Grand Chelem, la 15e tête de série a comblé un écart d’une manche pour venir à bout de la Belge Elise Mertens en des comptes de 3-6, 6-2 et 6-3.

Andreescu n’aurait pu amorcer de match de meilleure façon, générant rapidement deux balles de bris dès la première présence de Mertens au service. Cependant, après avoir raté ses deux occasions, le niveau d’énergie de la Canadienne, et la précision de ses coups ont semblé chuter. Mertens, qui disputait probablement le meilleur tennis de sa quinzaine, a dicté le jeu de son coup droit pour déstabiliser l’adolescente de 19 ans.

Pourtant, l’ascension fulgurante d’Andreescu au sommet du tennis féminin a été sa capacité à se battre et à trouver des solutions pour se sortir de situations difficiles contre n’importe quelle rivale. Une joueuse de fond comme la Belge, 25e tête de série, ne ressemblait cependant pas aux autres adversaires que la 15e tête d’affiche avait affrontées jusqu’à présent à New York, mais la Canadienne n’allait pas baisser les bras sans tenter de déchiffrer le code de Mertens.

Et c’est ce qui est survenu à la deuxième manche, alors que la joueuse de Mississauga retrouvait la forme qui lui a permis de remporter trois titres, de signer sept gains aux dépens de rivales du Top 10 et de posséder le meilleur pourcentage de victoires sur le circuit cette année. Produisant du solide jeu technique et tactique et profitant de la soudaine baisse de régime de Mertens, Andreescu a rapidement nivelé la marque à une manche partout.

Au troisième acte, la championne de la Coupe Rogers n’a pas tardé à montrer son répertoire de coups, réalisant de délicates amorties et des coups droits coupés pour changer le rythme et rapidement gagner son service avant d’appliquer de la pression sur celui de Mertens. Incapable de briser sa rivale, Andreescu a encore puisé dans son arsenal et est parvenue à ses fins au huitième jeu, prenant ainsi les devants pour la première fois de la manche.

Quelques minutes plus tard, grâce à un revers gagnant le long de la ligne, Bianca Andreescu devenait une demi-finaliste des Internationaux des États-Unis.

Au cours du duel de deux heures et deux minutes, la Canadienne a produit 40 coups gagnants, a remporté 82 % de ses montées au filet et a gagné 42 % des points en retour de service.

Jeudi soir, vers 21 h HE, Andreescu croisera le fer avec l’ancienne championne de la Coupe Rogers Belinda Bencic, une joueuse de fond possédant un excellent sens du terrain et qui n’est pas sans rappeler sa compatriote suisse Martina Hingis.