fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Gagner dans la défaite, Françoise revient à Gatineau, Félix « chauffe » Milos et plus

Gagner dans la défaite, Françoise revient à Gatineau, Félix « chauffe » Milos et plus

15 Juil 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

La fin de semaine aura indéniablement été celle des finales au tennis canadien avec rien de moins que six « talents » d’ici participant à un match de championnat.

Malgré la défaite, Gabriela Dabrowski, d’Ottawa, et Brayden Schnur, un Torontois qui s’entraîne au Centre national de Montréal, sachez que les deux sortent gagnants à leur façon.

En ajoutant son troisième tour du double mixte à sa finale du double féminin, Gaby repart de Wimbledon plus riche de 267 000 $, tandis que Brayden a récolté dans sa cause perdante au Challenger Banque Nationale de Winnipeg les points requis pour progresser du 112e au 97e rang, ce qui lui assure une place au tableau principal des Internationaux des États-Unis et donc au moins 50 000 $, soit la bourse du premier tour.

Photo : David Mahussier

GABY N’EST PAS DE BONNE HUMEUR

Reconnue comme une gentille fille, Gaby n’était pas très contente de la gestion des autorités de Wimbledon à la suite de sa défaite de 6-2 et 6-4 en 66 minutes en double féminin avec la Chinoise Yifan Xu devant Hsieh Su-Wei et Barbora Strycova.

Les joueuses n’ont été avisées que vers les 20 h 15 que leur finale prévue samedi était reportée au lendemain sans que celles-ci n’aient été informées de rien auparavant même si le comité en jasait depuis presque deux heures.

« La décision concernant l’horaire est en deçà du plus gros tournoi au monde », a déclaré Gabriela à la Presse Canadienne.

À noter qu’elle était la première Canadienne en finale du double féminin d’un Grand Chelem depuis Jill Hetherington à Melbourne en 1989.

VAINCUS PAR LES FAVORIS

Une deuxième finale canadienne à Wimbledon a été celle du double junior alors que Liam Draxl, de North York, en Ontario, et son partenaire américain Govind Nanda ont baissé pavillon 7-5 et 6-4 face à Jiri Lehecka et Jonas Forejtek.

Photo : Mauricio Paiz

Rien de gênant puisque la paire tchèque coiffait la liste des têtes de série alors que celle de Liam se situait 7e.

QUI EST ACTION ET OÙ ?

Brayden Schnur ne perd pas de temps. Il est déjà à Newport, au Rhode Island, pour prendre part à l’Open Hall of Fame, un tournoi du Circuit 250 de l’ATP Tour.

Il retourne sur le gazon après une semaine sur le ciment, mais son entraîneur Frédéric Niemeyer possède l’expérience pour gérer le calendrier. De plus, Schnur pourrait y faire de la casse avec son gros service.

Eugenie Bouchard reprend la raquette. Elle participe à l’Open de Lausanne sur la terre battue. Voilà une belle occasion de bien entreprendre le reste de son été puisqu’une seule des 20 premières (l’Allemande Julia Goerges, 19e) est sur les rangs.

FÉLIX SE RAPPROCHE DANS LES NOUVEAUX CLASSEMENTS

Dans les classements ATP post-Wimbledon, seulement 50 points séparent maintenant Milos Raonic (21e) de Félix Auger-Aiiassime (23e). Denis Shapovalov glisse au 29e échelon.

Bianca Andreescu reste 23e malgré tout le temps consacré à se soigner depuis la fin mars, puis vient Eugenie (95e), qui aura sa place à Flushing Meadows, et Rebecca Marino (143e).

REVOILÀ FRANÇOISE 

Un retour en action à souligner est celui de Françoise Abanda, qui prendra part au Challenger Banque Nationale de Gatineau avant celui de Granby.

Photo : Pascal Ratthé

Elle avait fait la finale d’un tournoi similaire de 25 000 $ à Daytona Beach en janvier, mais n’a pas joué depuis le 10 mars, au Mexique.

Les blessures et le temps nécessaire pour guérir l’ont fait glisser de la 111e à la 262e place. À 22 ans, tout reste possible bien que le temps file. Elle profite d’un laissez-passer de Tennis Canada.

APRÈS TROIS TOURS À ROLAND-GARROS, MAINTENANT GATINEAU 

Dans les autres informations de Gatineau, qui offre une bourse de 54 160 $ US, Antoine Hoang, 103e mondial, est la première tête de série. Le Français a fait trois tours à Roland-Garros cette année.

Chez les Canadiens, Peter Polansky et Vasek Pospisil sont 3e et 9e à la liste des têtes d’affiche.

Alexis Galarneau est invité de Tennis Canada en simple et en double à l’instar de Liam Draxl, qui arrive de sa finale de Wimbledon chez les garçons.

CITATION

« Quand la foule criait “Roger”, j’entendais… “Novak” » – Novak Djokovic

Photo en vedette : Mauricio Paiz