EN FR
Home   Nouvelles   Gala des amateurs 2018 de Tennis Canada : Moment le plus touchant de l’année

Gala des amateurs 2018 de Tennis Canada : Moment le plus touchant de l’année

12 Déc 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Dans le cadre de son gala 2018, Tennis Canada vous invite à voter jusqu’au 15 décembre, pour vos moments préférés de l’année. Quel a été le moment le plus touchant de la saison ? Quelle est la rivalité de l’année ? C’est à VOUS que reviennent les décisions !

Dans la catégorie « Moment le plus touchant de l’année », les finalistes sont…

1. La retraite de Daniel Nestor après 27 ans sur le circuit

En septembre dernier, le vétéran Daniel Nestor, 46 ans, a accroché ses raquettes après sa 53e Coupe Davis… Oui, vous avez bien lu, CINQUANTE-TROIS !

Lors d’un adieu émouvant devant ses partisans à Toronto, Daniel a également été intronisé au Temple de la renommée du tennis canadien. C’est tout un honneur !

« L’ambiance et la camaraderie dans le vestiaire me manqueront terriblement. Je vais m’ennuyer de mes coéquipiers et des partisans », avait-il indiqué avec un brin d’émotions.

Huit titres de Grands Chelems en double masculin et quatre en double mixte… On pourrait énumérer les moments marquants de sa carrière durant de nombreuses heures !

Saviez-vous que Daniel Nestor est même le seul joueur de l’histoire à avoir remporté les quatre épreuves du Grand Chelem, une médaille d’or olympique, la Finale de l’ATP World Tour ET toutes les épreuves du Circuit Masters 1000 ? IN-CRO-YA-BLE!

Et on ne se lassera jamais de sa victoire en 1992 contre Stefan Edberg, alors première raquette mondiale, à la Coupe Davis.

Tu vas nous manquer, Daniel !

2. Bianca Andreescu à la Fed Cup contre l’Ukraine, à Montréal

En contrôle du match l’opposant à Lesia Tsurenko, en lever de rideau, la jeune canadienne de 17 ans a fait sensation avec ses coups droits, ses coups gagnants et, surtout, son agressivité.

Soulevée par la foule jusqu’à présent, Bianca n’a pu tenir le rythme. Ennuyée par de violentes crampes, elle a perdu neuf jeux consécutifs avant de s’écrouler en pleurs sur le terrain.

Elle aura toutefois tout donné, ce dont elle peut être fière.

Photo: Pascal Ratthé/Tennis Canada

… MAIS, Bianca n’avait pas dit son dernier mot.

Alors que le dernier affrontement, le double, était le duel ultime pour déterminer l’équipe gagnante, Bianca est revenue sur le terrain avec sa compatriote Gaby Dabrowski, malgré les douleurs qu’elle ressentait encore.

Vous connaissez la suite… le tandem canadien a gagné ce duel 6-3, 4-6 et 6-2, permettant ainsi au Canada de conserver sa place au sein du Groupe mondial II devant leurs partisans euphoriques.

« C’est un moment très spécial pour moi, particulièrement après ce qui s’est produit samedi. Ce n’est jamais plaisant de devoir se retirer d’un match en raison des blessures », s’est exclamée une Bianca évidemment beaucoup plus souriante que la veille.

Tu nous as rendus fiers, Bianca !

3. L’incroyable camaraderie entre Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov aux Internationaux des États-Unis

Qui n’a pas entendu parler de ce moment, en septembre dernier ?

Au tableau principal d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, Félix affrontait… son compatriote Denis Shapovalov au premier tour dans un duel qui s’annonçait très excitant.

Après que les deux bons amis se soient partagé les deux premières manches, Félix tirait de l’arrière 2-0 lorsqu’il s’est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond. Son rythme cardiaque trop rapide commençait à l’inquiéter.

Après les conseils de l’équipe médicale, Denis a livré quelques encouragements à son coéquipier afin de le convaincre de poursuivre la rencontre.

Toutefois, Félix a consulté sa famille aux abords du terrain et a décidé d’abandonner le match. Denis l’a alors rejoint et l’a longuement enlacé, sous les chauds applaudissements de la foule. Quel moment !

On vous laisse voir de vos propres yeux.

« Lorsque nous étions au filet, je lui ai dit que nous serions de retour ici, et que nous allions nous affronter en finale », a raconté Denis. Quelle classe !

Un moment dont on se souviendra longtemps !

View this post on Instagram

🐺🦁 #GetWellSoonBro❤

A post shared by Denis Shapovalov (@denis.shapovalov) on

Selon vous, lequel de ces épisodes représente le moment le plus touchant de l’année ?

 

À vous de voter et n’oubliez pas de revenir demain pour une quatrième catégorie du Gala des amateurs 2018 de Tennis Canada !