fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Gros merci, Sylvain, pour tes quinze ans à la Coupe Fed

Gros merci, Sylvain, pour tes quinze ans à la Coupe Fed

01 Août 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Bien, voyons. Que se passe-t-il avec nos capitaines des grandes Coupes internationales ?

Seulement quelques mois à peine après que Martin Laurendeau eut délaissé la Coupe Davis après presque trente ans, c’était au tour de Sylvain Bruneau, mercredi, de céder sa place à la barre de l’équipe canadienne de la Fed Cup.

« J’imagine que Sylvain se fait vieux, lui aussi », m’a répondu Martin Laurendeau.

La réalité a bien changé avec les médias qui bouffent plus de temps, en plus des situations à gérer sur le court et à l’extérieur.

Faut-il se surprendre de la décision de Sylvain ? La réponse est… oui-non.

Rencontré à Granby la semaine dernière, celui-ci s’est évidemment bien gardé de parler de quoi que ce soit.

Cela dit, on comprend pourquoi Sylvain était particulièrement attentif aux matchs de Bianca Andreescu. Cette année, il avait remplacé Wimbledon à son calendrier par Winnipeg et Gatineau où évoluait Bianca.

Il conserve son poste de directeur de l’élite féminine de Tennis Canada avec une attention particulière dirigée vers la carrière de… Bianca.

IL PART ALORS QUE LE CANADA FAIT PARTIE DU GROUPE MONDIAL II

Mercredi, Sylvain Bruneau a cédé toute la place à l’ex-joueuse Heidi El-Tabakh, confirmée nouvelle capitaine par Louis Borfiga, grand patron de l’élite, à compter du premier tour contre les Pays-Bas en février prochain.

La Torontoise a remporté sept tournois ITF et s’est hissée au 146e rang mondial avant d’entreprendre une deuxième carrière dans l’entraînement. Avant cette promotion, elle dirigeait l’équipe de la Fed Cup junior.

Sylvain part après avoir orchestré un miracle ou presque contre le Kazakhstan au Stade IGA, en avril.

Avant qu’il ne défile à son tour en conférence de presse jeudi, voici un message pour ses quinze ans à la Fed Cup, dont huit à titre de capitaine en remplacement de sa bonne amie Renée Simpson.

Un gros merci pour toutes ces années, Sylvain.

LES INVITÉS CANADIENS SONT…

Si les affiches indiquent partout que le 3 août sera le début de la Coupe Rogers, sachez que c’est déjà très bien amorcé avec les annonces.

Après Félix Auger-Aliassime, confirmé mardi, les laissez-passer sont maintenant tous attribués.

En plus d’Eugenie Bouchard officialisée en juin, les invitées au tableau principal à Montréal seront Carol Zhao et Bianca Andreescu. Le trio est classé 1, 2 et 3 au Canada.

Françoise Abanda, 4e au pays, devra se soumettre aux qualifications à l’instar de Rebecca Marino. Une jeune joueuse issue des préqualifications en cours s’ajoutera.

DE GRANBY À TORONTO EN PASSANT PAR LE MEXIQUE

Gagnant du Challenge Banque Nationale de Granby dimanche, Peter Polansky est doublement récompensé.

Lui et Vasek Pospisil ont obtenu les laissez-passer avec Félix pour se joindre à Shapo et à Milos Raonic au volet masculin à Toronto.

Alors que Félix y sera une recrue, il s’agira des 11e et 8e participations des deux autres.

Encore là, Tennis Canada a fonctionné selon le classement.

Quand on dit que tout va vite au tennis, sachez que Polansky est non seulement au Mexique présentement, mais il a déjà remporté son premier tour au tournoi ATP de Los Cabos.

DES NOUVELLES DES FILLES À QUÉBEC EN SEPTEMBRE

Tennis Canada va remporter le championnat des annonces. Il y en a eu trois, mercredi.

En conférence de presse à Québec pour la Coupe Banque Nationale, le directeur Jack Hérisser a confirmé la présence de cinq joueuses du Top 50 au tournoi de septembre.

Championne en 2013, Lucie Safarova sera là. Dans le passé, Tomas Plekanec a fait le déplacement pour voir sa compatriote en action. La médaillée d’or olympique Monica Puig est aussi inscrite.

Promis qu’on va se rejaser de la visite à venir.