EN FR
Home   Nouvelles   Les acteurs dans l’ombre – Clément Golliet, préparateur physique

Les acteurs dans l’ombre – Clément Golliet, préparateur physique

31 Jan 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

On a souvent l’impression qu’une équipe de la Coupe Davis est constituée de trois à cinq joueurs et d’un capitaine. Ce sont eux que l’on voit à l’œuvre sur le terrain, ce sont eux que l’on voit sur les affiches promotionnelles et aussi dans les différentes conférences de presse. Mais en réalité, l’équipe s’étend bien au-delà des joueurs et de leur capitaine. C’est toute une armée qui travaille d’arrache-pied à l’arrière-scène. En effet, l’équipe canadienne de la Coupe Davis peut aussi compter sur l’appui d’un entraîneur (Frédéric Fontang), un préparateur physique (Clément Golliet), un médecin (Nicolas Sauvé), un physiothérapeute (Taran Ohsen), un massothérapeute (Jeff Ludovic), un gérant (Alain Beaupré) et un cordeur (Yvon Gilbert). Et ils n’ont tous qu’un seul but : exercer leur expertise afin que les joueurs soient au sommet de leur art lorsque le week-end s’amorcera.

Au fil des prochaines rencontres, nous vous présenterons ces acteurs dans l’ombre afin de vous aider à mieux connaître les différents rôles de cette équipe de soutien.

Clément Golliet – préparateur physique

Photo: Mauricio Paiz

Clément Golliet est un Français qui a d’abord déménagé à Montréal pour faire ses études. Diplômé de l’UQAM en kinésiologie, il s’est ensuite dirigé vers Toronto pour trouver un travail à plein temps. Il s’est intéressé à plusieurs sports, dont le basket-ball, sa passion, avant de se spécialiser de plus en plus pour le tennis.

Pour lui, un préparateur physique, c’est quelqu’un qui aide à maximiser le potentiel d’un athlète tout en minimisant les risques de blessure.

« Il est donc important de ne pas seulement se concentrer sur la performance immédiate, mais également sur la technique et la biomécanique qui permettront notamment de prévenir des blessures et aussi d’améliorer les résultats à moyen et à long terme. »

Clément travaille pour Tennis Canada depuis plusieurs années et a joué un rôle essentiel dans le développement de nombreux athlètes du Centre national et des centres régionaux. Il a notamment œuvré de très près avec Bianca Andreescu et fait maintenant partie de l’équipe de Denis Shapovalov, ce qui l’amènera à passer plus de 25 semaines sur la route en 2019. En plus de son rôle auprès de Denis, Clément a été nommé préparateur physique des équipes canadiennes de la Coupe Davis et de la Fed Cup.

Photo : Mauricio Paiz

« C’est super de pouvoir participer à ces compétitions et de représenter le Canada. Les joueurs sont fiers de défendre les couleurs de leur pays, mais toute l’équipe de soutien l’est autant ! »

La rencontre de la Coupe Davis opposant le Canada et la Slovaquie est la première de Clément dans son rôle de préparateur physique de l’équipe canadienne. C’est un rôle qui demande tout de même certains ajustements puisqu’il est appelé à interagir avec des athlètes avec qui il ne travaille pas sur une base régulière.

« Je dois m’occuper de toute l’équipe, mais évidemment, chaque joueur a son propre programme d’entraînement. J’essaie donc de m’ajuster à leurs habitudes, tout en leur proposant quelques nouveautés pour ajouter de la variété. »

Si le tennis est un sport individuel, tout le monde au sein de l’équipe canadienne s’entend pour dire que c’est un travail d’équipe.

« Frank a mis une bonne équipe en place. Je trouve que la chimie au sein de notre équipe est très bonne. Nous parlons tous le même langage et donc je sais que je partage la même philosophie que notre physiothérapeute ou notre massothérapeute, par exemple. »

 

Photo: Mauricio Paiz