• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Les fêtes de Félix au loin, Milos avec la légende du golf et le 5e meilleur match de la WTA a eu lieu à Montréal

Les fêtes de Félix au loin, Milos avec la légende du golf et le 5e meilleur match de la WTA a eu lieu à Montréal

14 Déc 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Où passerez-vous les Fêtes, cette année ? Dans le cas de Félix Auger-Aliassime, ce ne sera pas en famille au Québec. Carrière oblige à 18 ans, il sera déjà au loin depuis bien longtemps.

Avant les qualifications des Internationaux d’Australie à Melbourne, Félix ira en Inde disputer l’Open Tata de Pune, une présentation du Circuit 250 de l’ATP dotée d’une bourse de 589 684 $.

Le tennis ne perd pas de temps. Ce n’est pas un ni deux, mais trois différents rendez-vous qui figurent au calendrier à compter du 31 décembre, en ajoutant les tournois de Doha et de Brisbane, où Djoko et Rafa seront respectivement en action.

De toute manière, 2019 est déjà entrepris pour Félix.

Comme l’expérience de l’an dernier aux Émirats arabes sur invitation du clan de Roger Federer n’était pas dans les plans cette année, voilà que depuis le 3 décembre, Félix trime dur en Floride, plus précisément à l’académie IMG (Nick Bolletieri) à Bradenton avec son entourage (Guillaume Marx, Frédéric Fontang et Nicolas Perrotte) et plusieurs raquettes, dont son ami Denis Shapovalov.

Photo : Félix Auger-Aliassime

Félix ne doit pas repasser par Montréal. Aux dernières nouvelles, il n’avait toujours pas reçu d’invitation au tableau principal coiffé par les 6e et 7e mondiaux Kevin Anderson et Marin Cilic chez les têtes de série.

Or, tout indique qu’il devra se soumettre aux préliminaires à compter du 29 et compte tenu du temps requis pour s’ajuster au décalage, à la température (qui peut grimper jusqu’à 30 degrés) et à la surface, le départ prévu le 21 s’effectuera de la Floride pour s’assurer de ne rien négliger.

À propos d’Eugenie, elle est à Miami, où elle ne fait pas que publier des photos de football sur Twitter. Samedi, elle sera à l’activité caritative organisée par Kevin Anderson. C’est à Boca Groves, si nos « snowbirds » veulent la voir.

Classée 88e, ce qui lui assure une place au tableau principal à Melbourne, Eugenie ne pourra pas non plus se lancer longtemps dans les agapes des Fêtes. Les valises l’attendent vers la Nouvelle-Zélande. Elle sera du tableau principal de la classique ASB d’Auckland, qui offrira 250 000 $ dès le 1er janvier.

 MILOS AVEC LES AS DE LA PGA

Dans les autres nouvelles du tennis canadien en Floride, qu’avaient en commun Milos Raonic, Justin Thomas et Rickie Fowler, as golfeurs de la PGA, la semaine dernière ?

Le trio faisait partie des invités, en compagnie de Jack Nicklaus, 18 fois vainqueur au grand chelem, et de son épouse Barbara, qui tient à North Palm Beach un pro-am de tennis en plus du golf pour aider le financement d’un hôpital pour enfants.

Sloane Stephens, Sébastien Grosjean (favori pour devenir le troisième capitaine de la France à la Coupe Davis), Fabio Fognini et sa perle Flavia Pennetta ainsi que Kevin Anderson étaient parmi les autres noms connus du tennis.

Le nom « Fore Love » est super comme thème de cet événement mené en association avec les jumeaux Bryan (Bob et Mike).

Plus illustre golfeur de l’histoire, Jack a toujours été un mordu de tennis. Il s’y intéresse toujours à 78 ans.

Steve Flink, de Tennis.com, révèle que la légende a eu jusqu’à trois terrains sur gazon à sa résidence de Lost Tree Village.

Jack a aussi été un visiteur fréquent à Wimbledon, qu’il compare au Masters comme prestige unique. Il était des spectateurs à la finale d’Eugenie Bouchard et Petra Kvitova en 2014.

« On a vite compris que Bouchard ne possédait définitivement pas la puissance de sa rivale », dit-il en se remémorant la victoire de 6-3 et 6-0 de la Tchèque.

Le pointage le plus important est toutefois celui des dons. C’est 1,1 million de dollars que Jack et Barbara et les Bryan ont amassés.

Pour revenir à Milos, 18e, il amorcera 2019 avec Rafa à Brisbane. En 2016, il avait eu le dessus sur Roger Federer (6-4 et 6-4) en match de championnat en route vers sa plus reluisante année incluant sa finale à Wimbledon contre Andy Murray, perdue 4-6, 6-7 (3) et 6-7 (2) et sa percée comme 3e mondial pour un sommet personnel.

BOND DE MILLE RANGS DE MÉLODIE !

Photo : Sarah-Jäde Champagne

Comme fin d’année, Mélodie Collard ne pouvait demander mieux. C’est dans les honneurs que la jeune joueuse de l’organisation de Tennis Outaouais Performance rentre d’Amérique du Sud.

Après le Panama, elle a poursuivi sur sa lancée victorieuse en l’emportant une deuxième semaine de suite sur le circuit junior de l’ITF en enlevant aussi la palme au Costa Rica, en simple en ne concédant qu’une manche et en double en compagnie de Corina Spasojevic, d’Ottawa.

L’espoir de Gatineau âgée de 15 ans bondit de près de mille rangs au classement ITF se situant maintenant 499e chez les juniors après avoir été 1455e en octobre.

Dans son entourage immédiat, qui comprend l’entraîneur Mathieu Toupin, on considère un retour de Mélodie en Amérique du Sud en janvier après une expérience de la sorte.

MONTRÉAL AU TOP CINQ !

Si vous étiez au Stade IGA ou devant votre télé pour voir la finale entre Simona Halep et Sloane Stephens à la Coupe Rogers, considérez que vous avez été témoin du 5e meilleur match de la WTA pour l’ensemble de 2018.

C’est le rang que tennis.com accorde à Montréal dans le cadre de son Top 10.

Dans une reprise de la finale de Roland-Garros, Halep avec eu le dessus 7-6 (6), 3-6 et 6-4.

« Nous nous rendons l’une et l’autre meilleures sur un court », avaient dit les deux joueuses d’un commun accord.

 

*Photo en vedette : Yves Longpré