fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Les vacances d’Eugène attendront : la Coupe Rogers annonce sa 40e édition

Les vacances d’Eugène attendront : la Coupe Rogers annonce sa 40e édition

28 Juin 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

POUR TOUT VOIR DES 44 PREMIERS DU MONDE À LA COUPE ROGERS, EUGÈNE LAPIERRE VOULAIT UN UNE SABBATIQUE… QU’IL N’AURA PAS ET VOICI POURQUOI.

Au golf la semaine dernière, Eugène Lapierre révélait au 19e trou qu’il n’avait jamais eu un autre emploi que le tennis.

« Après l’université (il a été boursier à Belhaven à la NCAA), il y a eu le poste de pro (au club intérieur de son Granby natal). La Fédération de tennis du Québec (il y a été directeur technique) a suivi avant de joindre la Coupe Rogers (d’abord comme bras droit de Richard Legendre avant de lui succéder à la barre). Somme toute, je n’ai jamais eu un vrai “job” », mentionnait-il en faisant le tour d’une carrière entièrement dédiée à son sport.

Eugène aurait pu très bien devenir humoriste, comme il a montré en faisant son grand comique lors de sa conférence de presse de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale qui marquera la 40e présentation des grands tournois internationaux au Stade IGA.

Photo : Pascal Ratthé

« Je veux vous annoncer que je prends une sabbatique », a-t-il déclaré au micro.

Une figure hautement estimée dans le sport certes, mais aussi de la scène montréalaise en général tant par sa simplicité que son efficacité, il a causé un silence dans la salle bondée.

« Le congé va durer dix jours. Il sera du 3 au 11 août. C’est que je veux tout voir au tennis du début à la fin cette année », de poursuivre Eugène, le farceur.

LES 44 PREMIERS Y SERONT, Y COMPRIS FÉLIX 

Force est d’admettre que ce sera encore relevé à Montréal avec les Tops 3 Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer.

À moins d’une blessure, tous les 44 premiers au monde seront là dans un mois, ou presque.

La différence cette année a un nom : Félix Auger-Aliassime, 21e à l’ATP bien qu’encore d’âge junior.

Photo : Arturo Velazquez

« On parle de plus en plus de ceux qui suivent et le “fun” est qu’ils sont d’ici », de raconter Eugène, en ajoutant Denis Shapovalov qui avait volé la vedette il y a deux ans en sortant Rafa pour atteindre le carré d’as.

En ajoutant Milos, ils sont trois finissants du Centre national de tennis de Montréal parmi les 25 premiers.

« Il y a 40 ans, on devenait tout content de voir un talent canadien remporter un match.   Voilà maintenant qu’ils ont le talent pour remporter la Coupe Rogers, ce qui représente aussi une intéressante façon de mesurer le parcours des quatre dernières décennies », de continuer Eugène, en n’oubliant pas Bianca Andreescu, si elle peut guérir.

Il renchérit à propos de Félix.

« Cette année, Félix confirme ce que l’on savait et c’est déjà une super vedette », assure monsieur Tennis à Montréal.

RELEVÉ DÈS LES QUALIFICATIONS

Aussi pour montrer le niveau d’exception de la Coupe Rogers, sachez que Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Tomas Berdych et Grigor Dimitrov, tous membres du Top 10 il n’y a pas si longtemps, devront de soumettre aux qualifications.

Jo-Wilfried Tsonga à la Coupe Rogers en 2017

« Ceux et celles qui vont me remplacer vont avoir des soucis avec les horaires, car ce ne sera pas évident autant de talent pour déterminer qui jouera sur le Court central ou encore en après-midi ou en soirée », affirmait Eugène.

Animatrice de la conférence, Valérie Tétreault a été vite et habile au micro. 

« Il faut que je vous avise que Tennis Canada demande à Eugène de repousser sa sabbatique ».

Les gens ont souri… de soulagement !