fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Quand le tennis passe par le hockey et le golf… et autres nouvelles

Quand le tennis passe par le hockey et le golf… et autres nouvelles

28 Fév 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Cette semaine, le tennis a sollicité l’aide du… hockey et du golf dans le cadre du stage Entraîneur niveau 4 de Tennis Canada au Centre national de Montréal.

Le responsable Jocelyn Robichaud a eu la très bonne idée d’inclure Joël Bouchard, à la barre du Rocket de Laval, et le golfeur professionnel Rémi Bouchard.

« Nous sommes allés assister à l’entraînement à la Place Bell. Joël a été extrêmement généreux de son temps. Il a tellement bien fait le tour avec nous que nous n’avons même pas eu à lui poser les questions que nous avions préparées. Nous avons aussi rencontré Alex Burrows, un ancien de la LNH et un ami de longue date du tennis (il est toujours au match de hockey-balle durant la Coupe Rogers), qui travaille avec Joël », mentionnait Martin Laurendeau, qui a prêté main forte pour cette activité.

Gagnant du championnat de l’Inde à ses années sur le circuit international, champion canadien et longtemps un permanent à Golf Canada avant de devenir pro en titre au club Pinegrove, Rémi Bouchard était également conférencier.

« Rémi aussi a été super. Son intervention auprès des participants a duré trois heures », précisait Martin.

Même si Tennis Canada est considéré comme un modèle, Martin voit plusieurs avantages à solliciter d’autres sports.

« Il est toujours bon d’aller voir ce qui se fait ailleurs pour appuyer ce que l’on réalise ici », poursuivait-il.

CE QUE FÉLIX A DIT…

Photo : Rio Open/FotoJump

Tout va très vite pour Félix, maintenant 60e à l’ATP.

Après sa finale de dimanche à Rio (perdue 6-4 et 7-5 face à Laslo Djere), il était de retour sur le terrain mercredi, à Sao Paulo, pour y affronter Pablo Cuevas (59e) qu’il a vaincu au carré d’as samedi dernier. Pour une deuxième fois consécutive, Félix a eu raison de l’Uruguayen, cette fois, en des comptes de 5-7, 6-3 et 6-3.

Faute de temps, les très nombreuses demandes d’entrevues restent dans l’attente pour le moment, ce qui n’empêche pas de faire un petit montage des meilleures citations de Félix.

* « Je ne veux pas me comparer. Rafa est… Rafa. C’est un joueur et une personne incroyable. Ce qui m’arrive montre que je fais les bonnes choses. »

* « Pour moi, gagner ou ne pas gagner le titre n’est pas le plus important parce qu’en fin de compte, je veux une carrière à succès en tout temps ».

* « Papa, maman, merci beaucoup. Merci tout le monde à la maison pour votre soutien. Partager ces émotions avec vous est un plaisir. À la prochaine ! »

Pas vrai qu’à 18 ans, le jeune homme est aussi solide dans sa tête que dans son jeu ?

OÙ SUIVRE BIANCA ET FÉLIX

Photo : Mauricio Paiz

Un peu compliqué de suivre le tennis à la télé.

En fin de semaine, TVA Sports 1 ou 2 va diffuser le tournoi WTA d’Acapulco. Bianca Andreescu dispute les quarts de finale jeudi soir.

Puisque RDS et TSN diffusent le tournoi de Dubaï, conformément à son entente avec l’ATP, il faut aller sur le site Tennis TV (internet payant) pour suivre à Félix à Sao Paulo. Il affronte l’Espagnol Albert Ramos, cet après-midi.

CITATION

« C’est nom année chanceuse ! »

— Eugenie Bouchard, qui a eu 25 ans le 25 février.

RETOUR DE MICHEL LACROIX AU… TENNIS

Même si vous reconnaissez la voix du Canadien au tennis à RDS cette semaine, vous serez bel et bien au tennis.

Il faut savoir que les matchs provenant de Dubaï sont décrits par Michel Lacroix, qui ne se trouve pas en terrain inconnu.

Michel a été le premier annonceur des grands tournois internationaux à Montréal, où il est resté durant de très nombreuses années.

« Il ne me manque que John (Beddington), Richard (Legendre) et André (Binet) pour revenir dans le temps », blaguait Michel.

En passant, saviez-vous que cette année marque le 40e anniversaire de la présentation du tournoi montréalais ?

QUELLE (INCROYABLE) PREMIÈRE ANNÉE DU CÉGEP DE JONQUIÈRE !

Avant de tourner définitivement la page sur le mois de février, il faut absolument vous parler du Cégep de Jonquière et du véritable tour de force qu’il a accompli sur le circuit collégial québécois.

C’est avec une fiche parfaite (six victoires au calendrier régulier et trois aux éliminatoires) que les Gaillards ont ravi le titre provincial, et cela, à leur première année d’activités sur le circuit. Au début de la saison, une annonce dans le journal local Le Quotidien tentait de recruter des joueurs.

Nos félicitations à l’ensemble de l’équipe, mais plus à Steeve Dufour, directeur des sports, et à Jean-Daniel Marceau, qui ont vraiment tout bâti à partir de zéro, ce qui ajoute au mérite, bien sûr.