fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Raonic s’impose face à Opelka, Félix tombe à Wimbledon

Raonic s’impose face à Opelka, Félix tombe à Wimbledon

05 Juil 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Dans une bataille de puissants serveurs nord-américains, Milos Raonic a été l’as de la rencontre. En effet, la 15e tête de série a assuré sa place au quatrième tour de Wimbledon en prenant la mesure de l’Américain Reilly Opelka en trois manches de 7-6(1), 6-2 et 6-1. Raonic accède ainsi aux huitièmes de finale pour la quatrième année consécutive au All England Club et a atteint cette étape à cinq occasions au cours de sa carrière.

La première manche a été chaudement disputée, les deux rivaux étant très solides au service. Raonic (à 1-2) et Opelka (à 5-5) ont tous les deux réussi à se sortir du pétrin à 0-40 pour forcer la tenue d’un jeu décisif. Opelka a alors perdu ses quatre points au service, permettant à Raonic de l’emporter 7-1. Depuis le début de l’année, le joueur de 28 ans, de Thornhill, a gagné 19 de ses 26 jeux décisifs et possède une fiche parfaite de quatre gains à Wimbledon cette semaine. Double faute de son adversaire.

Au deuxième acte, Raonic a marqué un bris important pour prendre les devants 4-2 sur une double faute de son adversaire. L’Américain de 21 ans a continué de commettre des fautes directes à sa prochaine présence au service, notamment quatre lors des cinq derniers points de la manche.

Milos n’avait pas l’intention de s’éterniser sur le terrain et a profité de quatre autres fautes directes d’Opelka pour se donner une avance de 2-0. Le jeu erratique de l’Américain s’est poursuivi tout au long de la troisième manche, alors que Raonic semblait de plus en plus confiant en route vers la victoire.

Le Canadien a réalisé une prestation presque sans faille. Il a remporté 51 de ses 55 premières balles de service alors que ses premières offrandes ont trouvé la cible 75 % des fois. Raonic a également limité ses fautes directes à sept, soit 24 de moins que l’Américain. De plus, il n’a pas encore concédé une manche depuis le début des Championnats. Au prochain tour, Raonic croisera le fer avec l’Argentin Guido Pella (26e).

Défaite de Félix contre Humbert au troisième tour

Photo : Mauricio Paiz

Félix Auger-Aliassime a fait tout ce qu’il a pu pour se joindre à son compatriote en huitièmes de finale, mais n’a pas réussi à se défaire du Français Ugo Humbert, tombant au combat en des comptes de 6-4, 7-5 et 6-3.

Dès le départ, le Canadien ne s’est pas facilité la tâche. À 3-3 de la manche initiale, le Montréalais de 18 ans a concédé son service après avoir commis quatre fautes directes, y compris une double faute. C’est tout ce dont Humbert avait besoin pour s’emparer de la manche.

Le jeu du Français a quelque peu dérapé au début du deuxième acte. En effet, il a enregistré quatre fautes directes dès sa première présence au service pour offrir à son rival un bris et la chance de niveler le match. Cependant, à 5-3, alors que Félix servait pour la manche, Humbert a produit un magnifique revers pour remettre les pendules à l’heure. Par la suite, Auger-Aliassime a offert un autre bris sur un plateau d’argent en commettant sa seule double faute de la manche.

Malgré un déficit de deux manches à zéro, Auger-Aliassime n’a pas jeté l’éponge. Soutenu par les amateurs présents au Court 1, il est parvenu à effacer quelques balles de bris, mais Humbert ne lui a jamais entrouvert la porte sur ses offrandes pour s’envoler avec la victoire.

Malgré la défaite, le Montréalais peut tirer beaucoup de positif de sa saison sur le gazon. À ses premiers tournois professionnels sur cette surface, il a accumulé une fiche de huit gains et trois revers. Cette défaite au troisième tour à sa première participation à Wimbledon correspond au même résultat qu’avaient obtenu Novak Djokovic, Rafael Nadal et Andy Murray à leurs débuts respectifs au All England Club. Auger-Aliassime a également gravi les échelons pour se hisser au 21e rang mondial, améliorant ainsi son classement de 131 places comparativement à l’an dernier.

Dabrowski et Xu accèdent sans problème au troisième tour

Photo : Mauricio Paiz

Gabriela Dabrowski et Yifan Xu, quatrièmes têtes de série du double féminin, ont été dominantes, vendredi. En effet, elles n’ont eu besoin que de deux manches de 6-2 et 6-1 pour se départir de Kateryna Kozlova et Arina Rodionova et ainsi accéder aux huitièmes de finale.

Tout comme au premier tour au All England Club, Dabrowski et Xu ont été superbes au service, remportant 76 % de leurs offrandes tout en réussissant 71 % de leurs premières balles. Et pour un deuxième duel, le tandem n’a accordé aucune balle de bris tout en brisant ses rivales quatre fois en cinq tentatives.

Grâce à cette victoire, la fiche de Dabrowski et de Xu est maintenant de trois gains et trois revers sur le gazon depuis le début de la saison. Les deux coéquipières espèrent atteindre au moins le carré d’as pour une deuxième année de suite. Au prochain tour, elles seront opposées aux Chinoises Duan Yingying et Zheng Saisai, 13es têtes d’affiche.

Photo : Mauricio Paiz

Plus tôt dans la journée, le Canadien Vasek Pospisil et son partenaire Matthew Ebden se sont inclinés ai deuxième tour du double masculin, tombant en trois manches de 7-5, 6-4 et 7-6(3) aux mains de Joe Salisbury et de Rajeev Ram, qui forment la 12e meilleure équipe du tableau.

Le joueur de 29 ans, de Vancouver, prend part à son premier tournoi depuis son opération au dos de janvier dernier. Avant Wimbledon, son dernier match remontait à octobre 2018. Il avait alors dû déclarer forfait avant son duel de deuxième tour du Masters Rolex de Paris contre Benoît Paire.

Pospisil participera maintenant au Challenger Banque Nationale de Gatineau qui commence dans dix jours. Le récipiendaire d’un laissez-passer évoluera à Gatineau pour la première fois. Vasek a déjà connu du succès sur le circuit des Challengers canadiens, notamment en accédant à la demi-finale de l’Open Odlum Brown de Vancouver, l’an dernier.

(Photo : Mauricio Paiz)