Denis Shapovalov hits a serve.

Martin Sirojak

Denis Shapovalov tombe en quatre manches aux mains de Nakashima à Wimbledon.

On peut dire que la vedette du tennis canadien ne l’a pas eu facile cette semaine. Mardi, Shapovalov a dû lutter pendant cinq manches pour venir à bout d’Arthur Rinderknech et ainsi mettre un terme à une séquence de six défaites — un premier gain depuis sa victoire aux dépens de Nadal en mai. Le demi-finaliste de l’an dernier avait toutefois bon espoir après le duel de mardi :

Le match ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices alors que le Canadien concédait la manche initiale 6-2. Shapovalov s’est ressaisi au deuxième acte et semblait avoir trouvé son rythme. Il a cependant commis huit doubles fautes, permettant à Brandon Nakashima de retrouver son sang-froid pour arracher un gain de 6-2, 4-6, 6-1 et 7-6(6).

Nakashima, qui occupe le 56e rang mondial, accède au troisième tour d’une épreuve du Grand Chelem pour la deuxième fois cette année, ayant aussi réussi cet exploit à Roland-Garros.  

Shapovalov est le deuxième Canadien à être éliminé au deuxième tour de Wimbledon cette année après la défaite de Bianca Andreescu un peu plus tôt aujourd’hui. Gabriella Dabrowski, d’Ottawa, est donc la seule représentante de l’unifolié encore en lice. Elle disputera son match de deuxième tour du double féminin demain.

Tags