fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Tebbutt : Bouchard poursuit à Rome

Tebbutt : Bouchard poursuit à Rome

10 Mai 2016
written by: Tom Tebbutt
written by: Tom Tebbutt

Eugenie Bouchard a maintenu le cap pour vaincre Jelena Jankovic 6-4, 2-6 et 6-3, mardi, au premier tour de l’Open d’Italie.

Dans des conditions venteuses, les deux joueuses prenant des pauses pour enlever la terre battue rouge de leurs yeux, Bouchard s’est ressaisie après une piètre deuxième manche et a pris une avance de 3-0 qu’elle a protégé jusqu’à la toute fin.

Ce n’était pas un match parfait, mais les statistiques de Bouchard — 29 coups gagnants et 32 fautes directes — étaient meilleures que celles de Jankovic — 21 et 38.

pix9-genie-tennis-shots

Photo: @tennis_shots

À la fin de la deuxième manche, Jankovic a mentionné à son entraîneur Ricardo Sanchez : « Elle rate beaucoup ». Toutefois, dès le début du troisième acte, Bouchard a joué avec plus de fougue pour faire 1-0, puis Jankovic a commis quatre graves fautes directes au jeu suivant pour tirer de l’arrière 2-0.

Bouchard semblait plus détendue durant le match. Elle a même ri avec son entraîneur Cyril Saulnier lorsqu’il est venu sur le terrain alors qu’elle perdait 4-1 à la deuxième manche et lui a dit : « (je sais), je dois être plus agressive. »

Plusieurs fois, alors que les choses ne tournaient pas en sa faveur, on a vu Bouchard sourire au lieu de s’en vouloir.

Il y a un an, en pleine descente aux enfers, un des seuls duels qu’elle a remportés avait été contre la Kazakhe Zarina Diyas, à Rome. Elle défendait donc ses points au classement.

Mercredi, elle affrontera Angelique Kerber, deuxième tête de série. Championne en titre des Internationaux d’Australie, Kerber a été éliminée dès le premier tour du tournoi de Madrid, la semaine dernière, par Barbora Strycova. Cependant, il y a deux semaines, elle était couronnée à Stuttgart, sur un court intérieur de terre battue.

Bouchard possède une fiche de deux victoires et une défaite face à Kerber — ses deux gains ayant été obtenus en 2014 à Roland-Garros et à Wimbledon. Quant à Kerber, elle avait eu le dessus aux Internationaux des États-Unis de 2013.

À l’exception d’une défaite de 6-4 et 6-2 aux mains d’Agnieszka Radwanska, alors deuxième mondiale, aux Internationaux d’Australie de janvier dernier, Kerber (2e) sera la première joueuse du Top 15 que Bouchard affrontera depuis son revers de 6-7(2), 7-5 et 7-6(7) face à Carla Suarez Navarro (10e) il y a exactement 12 mois, à Rome.

Raonic — Kyrgios, prise 5

pix8-milos-head

Milos Raonic et Nick Kyrgios croiseront le fer pour la cinquième fois lorsqu’ils fouleront le court pour le deuxième tour de l’Open d’Italie, mercredi.

À leur plus récent duel, soit à Miami au mois de mars, Kyrgios a vaincu son rival 7-6(3), 6-3 (un seul bris de service) alors que Raonic était à la fin d’un parcours lors duquel il avait conquis le titre de l’épreuve de Brisbane, atteint la demi-finale des Internationaux d’Australie, puis la finale du Masters d’Indian Wells. L’an dernier, Raonic était ennuyé par divers maux liés à son opération au pied et avait alors plié l’échine 5-7, 7-5, 7-6(3) et 6-3 au troisième tour.

Il avait remporté les deux matchs précédents contre l’Australien de 21 ans — au premier tour de Roland-Garros et en quart de finale de Wimbledon, en 2014.

Kyrgios possède une plus grande variété de coups imprévisibles, mais Raonic est supérieur en puissance brute.

Le gagnant profitera d’une journée de congé avant de se frotter, vraisemblablement, à Rafael Nadal (5e) en huitième de finale. Ce serait fascinant pour Raonic. Bien qu’il ait une fiche de 1-6 contre l’Espagnol, ils ont tous les deux signé un gain en 2015 – Raonic l’emportant 4-6, 7-6(10) et 7-5 à Indian Wells, et Nadal prenant sa revanche 6-3 et 7-6(3) à Shanghai. Chose certaine, Nadal ne retourne pas les services de Raonic aussi bien que Novak Djokovic, qui a battu le Canadien 6-3 et 6-4 lors des quarts de finale de Madrid, la semaine dernière.

Malheureusement, Vasek Pospisil ne s’est pas joint à son compatriote au deuxième tour. Malgré une avance de 5-2 au jeu décisif de la première manche, Pospisil est tombé 7-6(5) et 7-6(2) aux mains de l’Italien Andreas Seppi, lundi.

Faut voir ça !

Gaël Monfils est indiscutablement le plus incroyable athlète au tennis. Voici un autre exemple de son immense talent athlétique.