fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Wimbledon, J2 : Infortunes diverses pour les joueurs canadiens

Wimbledon, J2 : Infortunes diverses pour les joueurs canadiens

03 Juil 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Retour non complété pour Eugenie, Shapo aussi en disette et Schnur aurait pu recevoir 91 147$ pour sa fête… 

La journée n’a pas été celle du Canada à Wimbledon mardi alors qu’Eugenie Bouchard, Denis Shapovalov et Brayden Schnur ont tous subi l’élimination dès leur entrée en scène.

Aux prises avec des déficits deux fois en deuxième et troisième manche, Eugenie a combattu avant de s’incliner 3-6, 7-5 et 8-6 devant Tamara Zidansek dans un véritable festival de bris de service.

En 35 parties qui ont nécessité 2 h 21, 19 bris ont été enregistrés.

Dans un match somme toute assez égal au départ côté classement, l’écart de talent entre la Montréalaise (79e) et la Slovène (61e) n’était pas si grand. Eugenie a été la première à obtenir le bris pour prendre l’avance 3-2.

Elle confirmera si c’est la pression de ne pas avoir enlevé un match en remontant à la semaine du 17 février dernier à Dubaï notamment en raison d’une blessure à l’abdomen, mais Eugenie a complètement perdu ses repères autant au service que sur les retours avec le résultat qu’elle a cédé sept jeux de suite pour se retrouver dans le très sérieux embarras à 3-6 et 0-3 une quinzaine de minutes plus tard.

Photo : Mauricio Paiz

Et curieusement, elle s’est mise à disputer du tennis agressif lorsque dans le gros trouble les deux fois, comme si n’avoir rien à perdre lui donnait la caution de laisser aller ses coups.

On ne dit pas qu’on a revu la finaliste de Wimbledon en 2014 devant Petra Kvitova, mais il y avait plus de dynamisme en forçant le jeu, en n’hésitant plus à monter au filet après un retour lourd et profond comme c’était sa marque de commerce lors de son ascension au cinquième rang mondial.

SHAPO AU RALENTI AUSSI        

Un autre dont la disette se poursuit de manière inquiétante est Denis Shapolavov, 19e, battu par Ricardas Berankis en trois manches de 6-7 (0), 4-6 et 3-6 en 2 h 8. À noter que le Lithuanien est classé 77e.

Berankis s’est montré de loin le plus régulier des deux avec un ratio de 25/15 dans les coups gagnants et fautes directes comparativement à 15/25 pour Shapo.

Depuis sa demi-finale au Masters de Miami fin mars et début avril, l’Ontarien de Richmond Hills affiche un anémique dossier de 2 gains et 9 défaites.

Photo : Mauricio Paiz

Maintenant, il faut trouver une solution en prévision de la saison sur ciment qui suivra et celle-ci n’est pas de faire allonger les cheveux. On va s’en rejaser…

BON ANNIVERSAIRE QUAND MÊME            

Déjà qu’il avait reçu un très beau cadeau pour son 24e anniversaire qu’il célèbrera jeudi en étant repêché des qualifications, ce qui lui vaut 57 136 $ US, Brayden Schnur en a échappé un beaucoup plus payant, mardi.

À son premier match au tableau principal d’un Grand Chelem, Schnur avait une belle ouverture face à Marcos Baghdatis avant de s’incliner 2-6, 4-6 et 4-6.

Le Chypriote est classé 133e et fait ses adieux au tennis à Wimbledon cette année.

Le natif de Pickering, en Ontario, installé à Montréal pour s’y entraîner en compagnie de Frédéric Niemeyer, est 112e.

Photo : Mauricio Paiz

Un puissant serveur, Schnur, essentiellement un joueur de niveau Challenger malgré sa finale à l’Open de New York l’hiver dernier, n’a pas été soutenu par son arme de prédilection qui devait le favoriser sur le gazon. Il ne s’est pas aidé non plus en accordant seize balles de bris, ce qui ne se fait pas même devant un futur retraité.

En passant, une place au deuxième tour de Wimbledon vaut 91 417 $ et bonne fête quand même Brayden.

FÉLIX ET MILOS DE RETOUR 

Ne doutez jamais de l’immense respect que Félix Auger-Aliassime suscite déjà chez les joueurs du circuit.

« Il faut que je joue beaucoup mieux pour passer le deuxième tour contre Félix », a d’ailleurs dit le Français Corentin Moutet, qui a sortir Grigor Dimitrov au tour initial.

En espérant que son corps fragile continue de tenir le coup, Milos Raonic, 15e tête de série, effectue également un retour mercredi contre le Néerlandais Robin Haase (76e).

« Il y a du positif à tirer de ce début », de mentionner Milos encore sensible aux raideurs au dos.

Félix, 19e, et Milos possèdent chacun une fiche de 1-0 contre leur prochain rival et se succèderont sur le Court 3.

TENNIS EN CHIFFRES…

2 : Gabriela Dabrowski (4e chez les têtes de série en compagnie de Yifan Xu) et Vasek Pospisil (Matthew Ebden) sont les deux talents d’ici sur les rangs en double. Vaincu en quatre manches par Félix lundi, Vasek a été le titulaire de la spécialité en 2014 avec Jack Sock.

COUPLE MURRAY-BILLIE JEAN

Question de tester vraiment sa nouvelle hanche métallique, Andy Murray veut tellement jouer le double mixte en plus du double qu’il a fait une demande publique afin de se trouver une partenaire d’ici mercredi, journée buttoir pour les inscriptions.

« Je suis libre et prête à sauter dans mes chaussures », a tout de suite répondu Billie Jean King sur Twitter.