|

|

À quelques jours des Championnats canadiens de tennis universitaire, Sophie Bui est prête à mettre son expérience à profit pour aider Western à remporter le titre.

« Notre objectif est de gagner », affirme-t-elle. « Nous avons acquis beaucoup d’expérience en participant aux championnats canadiens au cours des deux dernières années et nous savions ce que nous devions améliorer. Nous sommes mieux préparées cette année et nous espérons gagner. » L’an dernier, Western a terminé troisième.

Originaire de Thornhill, en Ontario, Bui, qui est âgée de 20 ans, a connu beaucoup de succès chez les juniors et a choisi l’Université Western pour son programme des sciences de la santé. Jouer au tennis universitaire ne faisait pas partie du plan jusqu’à ce qu’elle arrive sur le campus et apprenne à connaître les entraîneurs et les joueurs. Bui s’est épanouie dans l’environnement de l’équipe et se bat pour chaque point en sachant que ses coéquipières l’appuient. « Ce que j’aime le plus du tennis universitaire, c’est l’esprit d’équipe. Avoir des coéquipières qui sont toujours là pour t’encourager, c’est incroyable », dit-elle.

Bui est une leader discrète qui prêche par l’exemple. « Sophie représente Western avec beaucoup de classe et d’esprit sportif », mentionne Mike Richards, entraîneur en chef de l’équipe féminine. « Nous retirons beaucoup de joie de la voir jouer et représenter notre université. Elle a joué un grand rôle dans la conquête de nos trois titres de l’OUA. »

Bui a remarqué une amélioration du calibre de jeu dans les programmes universitaires canadiens. « La compétition est de plus en plus relevée. Il y a davantage de bons juniors qui décident de rester au Canada au lieu d’aller étudier aux États-Unis, ce qui rend le tennis universitaire beaucoup plus compétitif. »

L’expérience de Bui lors des championnats canadiens précédents a été positive. « Cela a été une expérience formidable. Représenter ton école au plus haut niveau universitaire est fantastique. C’est aussi excitant de voir les pros de près et même de pouvoir s’entraîner à leurs côtés. »

Bui et ses coéquipières visent évidemment la conquête d’un premier titre pour l’équipe féminine de Western. « Gagner le titre signifierait beaucoup pour notre équipe. Tout le monde a travaillé très fort toute l’année et ce serait une réalisation extraordinaire. »

Venez encourager l’équipe féminine de Western au Centre Aviva ! En demi-finale, l’Université Western affrontera l’Université Memorial le samedi 10 août. La finale et la rencontre pour la troisième place auront lieu le lendemain. Pour obtenir des renseignements sur les billets, nous vous invitons à communiquer avec sronan@tenniscanada.com.

 

Tags