Player making a backhand

Alors que le beau temps est à nos portes, Tennis Canada souhaite émettre ses recommandations concernant la pratique du tennis durant la crise actuelle liée à la COVID-19. Pour la sécurité et le bien-être de tous, l’organisation conseille fortement à tous les joueurs du pays de s’abstenir de pratiquer le sport qu’ils aiment tant.

Le tennis est un sport unique qui procure de nombreux bienfaits, notamment pour la santé et le bien-être. La pandémie de la COVID-19 crée toutefois son lot de défis et de perturbations partout dans le monde, et le tennis ne fait pas exception. Chez nous, cette pandémie a forcé les autorités gouvernementales à adopter plusieurs mesures de sécurité pour diminuer les risques de transmission.

S’appuyant sur les recommandations de la Santé publique du Canada, Tennis Canada croit qu’il est dans l’intérêt de la société de prendre une pause collective du tennis en ces temps incertains.

Après consultation avec des experts, Tennis Canada estime que le virus responsable de la COVID-19 peut être transmis par le partage et la manipulation de balles de tennis, de poignées de porte, de bancs, du filet et possiblement de la surface elle-même.

De plus, bien que le tennis soit un sport sécuritaire, il existe toujours des risques de blessure lorsque l’on pratique un sport et ce n’est assurément pas le moment d’être contraint d’avoir recours à des soins médicaux.

« C’est bien la première fois de notre histoire que nous émettons une recommandation officielle de ne pas pratiquer le tennis, » avouait Michael Downey, président et chef de la direction de Tennis Canada. « Évidemment, cela va à l’encontre de la mission même de notre organisation, mais nous croyons qu’il est de notre responsabilité d’émettre une telle recommandation à tous les joueurs du pays. Nous leur demandons d’être patients et nous avons hâte de les revoir sur les courts une fois la crise derrière nous. »

Tags