fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   L’APT dévoile les lauréats de ses Prix d’excellence

L’APT dévoile les lauréats de ses Prix d’excellence

23 Août 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Plusieurs intervenants importants ont été honorés pour leur contribution à l’essor du sport alors que l’APT décernait ses Prix d’excellence dans le cadre de la Conférence des entraîneurs organisée durant la Coupe Rogers.

La Conférence des entraîneurs de l’APT s’est tenue conjointement avec la WTA et le PTR le mardi 6 août, au Centre Aviva de Toronto. Cette année, les conférenciers invités étaient Wim Fissette, Torben Beltz et Dimitry Tursunov, entraîneurs de l’élite de la WTA. Mary Pierce, qui vient d’être intronisée au Temple de la renommée, a également participé à l’activité. Les sujets abordés comprenaient les filles au tennis, le développement physique d’un joueur de tennis et le développement du tennis canadien. Les participants ont aussi pu assister à une démonstration portant sur les exercices tactiques utilisés par les entraîneurs de la WTA.

Le prix de l’Entraîneur de l’année 2018 a été décerné à Tyler Prescott, directeur et entraîneur en chef de la NYTA, une de plus importantes académies de Toronto comptant plus de 350 membres. Prescott a été animateur de stages pour la certification Entraîneur 2 durant six ans et est actuellement l’animateur de stage pour la certification Entraîneur 3 de Tennis Canada. Il participe ainsi à la formation des meilleurs entraîneurs du pays.

Photo: Peter Power/Tennis Canada

C’est le Québécois Claude Chartrand qui est le lauréat du prix du Professionnel de club de l’année. Entraîneur certifié de niveau 2 et professionnel de club de niveau 2, il œuvre dans le domaine du tennis depuis 39 ans. En tant que directeur du tennis du Midtown Le Sporting Club Sanctuaire, Chartrand a contribué à la progression du programme junior tout en doublant presque les revenus du tennis. En mai 2019, le club a organisé une activité de financement, Mindstrong, qui a permis d’amasser 2,6 millions de dollars au profit du département de psychiatrie de l’Hôpital général juif de Montréal.

Un club a aussi été honoré pour ses remarquables contributions envers le sport et sa collectivité. En effet, le Club Royal Glenora, en Alberta, a été nommé Installations de l’année. Le Royal Glenora s’est associé à un organisme à but non lucratif qui offre aux enfants ayant un potentiel athlétique un soutien financier leur permettant d’avoir accès à ses installations. Chaque année, le club accueille des activités de l’Edmonton Junior Tennis Society qui rassemblent plus de 400 jeunes provenant de milieux défavorisés pour une journée de tennis. Depuis longtemps, le personnel du club participe activement au développement communautaire à l’extérieur du club, siégeant à divers comités et conseils d’administration pour apporter leur soutien à l’amélioration du tennis dans la ville et dans la province. L’an dernier, le Royal Glenora a organisé un atelier durant la Coupe Davis. De plus, le club n’embauche que du personnel certifié de l’APT.

Le lauréat du prix de l’Animateur de stages de l’année est Hassan Askari, de la Colombie-Britannique. Entraîneur et professionnel de club certifié de niveau 2, il est reconnu à l’échelle nationale comme un professionnel du tennis qui fait preuve des plus hauts standards de conduite et de service au sport, tant sur le terrain qu’à l’extérieur des courts. Au cours des 12 dernières années, Askari a joué un rôle important dans le développement des joueurs, des programmes et des entraîneurs dans les clubs et les collectivités, principalement à Coquitlam, en Colombie-Britannique. C’est un entraîneur compatissant, dévoué à la croissance personnelle et au bien-être des joueurs avec lesquels il travaille. Il est également animateur de stages et prend le temps de partager son expérience avec les entraîneurs et les personnes qui désirent faire progresser le sport.

L’Ontarien Pierre Lamarche a reçu le Prix de reconnaissance de l’APT. Il œuvre dans le domaine du tennis depuis plus de 20 ans et est un entraîneur certifié de niveau 4. Lamarche a participé à la refonte du système canadien de certification des entraîneurs et, à titre d’entraîneur national en chef, il a dirigé les équipes canadiennes de la Coupe Davis et de la Fed Cup, les menant au sein du Groupe mondial pour la première fois. Son leadership et sa vision pour atteindre des objectifs à long terme lui permettent de mobiliser, de coordonner et de responsabiliser les membres de son équipe dynamique.

Photo: Peter Power/Tennis Canada

Sarah Kadi, de la Colombie-Britannique, est la troisième lauréate de la Bourse d’excellence Rene Simpson-Collins pour les entraîneurs féminins. Cette bourse de 2 000 $ permet de compenser les coûts liés à la participation aux activités de développement professionnel. Entraîneur de niveau 3, Kadi évolue dans le domaine de l’entraînement depuis plus de dix ans. Elle étudie actuellement pour obtenir une maîtrise en entraînement de l’élite et leadership technique.

La bourse d’études Gary Caron a été décernée à Zach Ohlin, de la Colombie-Britannique, directeur de l’élite et responsable du CDT du Tennis Centre. Ohlin a œuvré auprès de joueurs allant des meilleurs 10 ans et moins à des champions de tournois ITF de catégorie ainsi qu’auprès de joueuses de la WTA. Elle a également géré de 25 à 30 jeunes dans le cadre du programme Performance et a supervisé le développement de cinq athlètes de calibre national.

Tous les lauréats ont été honorés parmi leurs pairs, les membres de leur famille et leurs amis au salon de l’APT lors de la séance de soirée du mardi de la Coupe Rogers. De plus, ils ont été présentés sur le Court central entre deux matchs, ce soir-là.

Félicitations à tous les lauréats pour leurs magnifiques réalisations.

(Feature photo: Peter Power/Tennis Canada)