fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Pendant la nuit, Bianca a vaincu Taylor Townsend et la foule new-yorkaise

Pendant la nuit, Bianca a vaincu Taylor Townsend et la foule new-yorkaise

03 Sep 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Parce que le match a pris fin dans la nuit, voici ce que vous avez peut-être raté de cette autre victoire de Bianca Andreescu aux Internationaux des États-Unis.

Il était minuit quarante lorsque l’arbitre a annoncé « jeu, manche et match 6-1, 4-6 et 6-2, Andreescu » pour mettre fin au très beau parcours de la qualifiée américaine Taylor Townsend.

La sensation canadienne rêvait d’une première expérience sous les réflecteurs dans le grand Stade Arthur Ashe et sachez qu’elle en a eu pour son argent et plus encore devant une foule pro-Townsend.

Bianca joint ainsi à Venus Williams (1997), Tracy Austin (1977) et Chris Evert (1971) qui ont aussi atteint les quarts de finale à leur début au tableau principal.

ELLE BAT SA RIVALE À SON PROPRE JEU

L’Ontarienne de Mississauga, qui est âgée de 19 ans, est arrivée très bien préparée pour son test contre la gauchère de 23 ans au style très particulier et hors-norme service-volée en « bûchant » littéralement sur la balle dès la première occasion.

Ce n’est rien de moins que 106 fois que Townsend, 116e, était montée au filet jeudi dernier pour surprendre la championne de Wimbledon Simona Halep dès le deuxième tour.

Bianca est super bien entourée et une note très élevée va à son entraîneur Sylvain Bruneau qui avait eu la bonne idée de trouver une puissante gauchère pour bien préparer sa joueuse.

Comparée à un chevreuil par le commentateur Cliff Drysdale tellement elle se déplace vite sur le terrain, Bianca est celle des deux qui a été la plus habile au filet avec 65 % d’efficacité (17 points en 26 tentatives) comparativement à 40 %, ou 16/40, pour sa rivale.

Bianca a disputé un autre match costaud malgré la frousse qu’elle s’est et nous a donnée en fin de deuxième manche. C’est sur une double faute qu’elle a envoyé la rencontre au troisième acte décisif.

On connaît Bianca. Il faut du caractère pour gagner Indian Wells et la Coupe Rogers après avoir entrepris l’année 178e et sachez que la fille en a encore plein en réserve.

Plutôt que d’être secouée par ce passage à vide, elle a élevé son jeu d’un cran pour briser l’Américaine et prendre les devants 2-0, une avance qu’elle a conservée jusqu’à la fin.

Photo : Mauricio Paiz

UN RÊVE QUI DEVIENT RÉALITÉ

Dans les commentaires d’après-match, voici l’essentiel de ce que Bianca a eu à dire : « Ça n’a pas été facile et j’ai tenté de ne pas porter attention au public. À la deuxième manche, j’ai tenté de garder mon élan, mais elle a réussi des coups incroyables. Ce que j’ai appris de cet affrontement est que si je reste calme et positive, la foule ne peut pas me battre. Je rêve de ce moment depuis si longtemps. »

Il ne fait aucun doute que le tableau de Flushing Meadows n’a jamais été aussi ouvert. Bianca est la 15e tête de série, et à la suite des éliminations hâtives, seules Elina Svitolina (5e), Serena Williams (8e) et Belinda Bencic (13e) la devancent, Bencic étant la mieux classée dans la portion du tableau de la Canadienne.

Mercredi, Bianca aura comme adversaire la Belge Elise Mertens (25e).

ENTREFILET…

Bianca est assurée d’une bourse de 500 000 $… En espérant que la météo collabore, Taha Baadi, de Laval, disputera son premier duel chez les juniors… Mélodie Collard, de Gatineau, et l’Ontarien Liam Draxl sont aussi à l’horaire pour le deuxième tour.

DERNIÈRE HEURE:   LA USTA annonce que Bianca Andreescu sera de retour dans le Stade Arthur Ashe pour y disputer son quart de finale mercredi, à 19 h.

 

*Photo en vedette : Mauricio Paiz