EN FR
Home   Nouvelles   Andreescu surprend la sixième tête de série Svitolina pour atteindre la finale d’Indian Wells

Andreescu surprend la sixième tête de série Svitolina pour atteindre la finale d’Indian Wells

15 Mar 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Nous avons épuisé tous les superlatifs pour décrire Bianca Andreescu.

Spectaculaire, formidable, exceptionnelle, extraordinaire, phénoménale — ils la décrivent tous bien.

Contre Elina Svitolina, la jeune Canadienne de 18 ans a fait étalage de toutes les armes de son arsenal pour s’imposer et atteindre la finale de l’Open BNP Paribas d’Indian Wells en des comptes de 6-3, 2-6 et 6-4.

Nous étions habitués à voir Andreescu sortir rapidement des blocs et appliquer de la pression sur son adversaire dès les premiers moments des matchs, en particulier dans ce tournoi. Cette fois, c’est Svitolina qui a le mieux amorcé le duel. Après avoir ravi le service de la Canadienne à deux reprises, la sixième tête de série semblait avoir pris le contrôle de la première manche.

Toutefois, s’il y a quelque chose que nous avons appris sur Andreescu depuis le début de la saison 2019 c’est qu’il ne faut jamais la sous-estimer. Faisant preuve d’une incroyable force mentale ainsi que de puissance et de précision, Andreescu a brisé sa rivale trois fois de suite pour renverser la situation et s’imposer 6-3. C’est parti !

C’est parti, en effet. Le deuxième acte a commencé de façon trépidante avec trois bris de service dans les quatre premiers jeux. Malheureusement, deux des trois ont été réussis par Svitolina, qui devenait de plus en plus confiante. L’Ukrainienne a gardé son sang-froid et son service pour empocher la manche 6-2.

Photo : Mauricio Paiz

À ce moment-là, l’athlète de 24 ans semblait avoir le vent en poupe. Mais les choses ont vite changé quand Andreescu a amorcé la troisième manche en brisant Svitolina, qui a semblé quelque peu dégonflée.

Au fil de la manche, la fatigue causée par cette bataille très physique s’est fait sentir chez les deux protagonistes. Andreescu, en particulier, semblait manquer d’énergie – et cela était évident lorsqu’elle a concédé son service au sixième jeu.

Mais tout à coup, la Canadienne a trouvé son deuxième souffle. Quelques services vacillants de Svitolina ont ouvert la porte à Andreescu pour qu’elle reprenne l’avantage et la Canadienne ne s’est pas fait prier pour sceller le bris grâce à un puissant coup droit et porter la marque à 4-3.

Svitolina a tenté de créer l’égalité dès le jeu suivant en prenant les devants 40-0 sur le service d’Andreescu, mais l’adolescente a fait preuve d’une endurance et d’une maturité à toute épreuve pour conserver son service.

Comme ce fut le cas tout au long de la semaine, Andreescu a été intraitable dans les moments importants. Elle a peut-être laissé filer les trois premières balles de match, mais elle n’a montré aucun signe de nervosité sur la quatrième, forçant sa rivale à commettre une erreur pour sceller l’issue de cette victoire historique.

(Feature photo: Jared Wickerham/BNP Paribas Open)