fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   À sa première finale Masters 1000, Shapovalov tombe aux mains de Djokovic

À sa première finale Masters 1000, Shapovalov tombe aux mains de Djokovic

03 Nov 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Ce n’était pas écrit dans le ciel pour Denis Shapovalov à sa première finale du Circuit Masters 1000 de l’ATP, à Paris, alors qu’il s’inclinait en des comptes de 6-3 et 6-4 face au favori Novak Djokovic devant une salle comble, dimanche après-midi.

La première manche n’a pas commencé sous les meilleurs auspices pour le Canadien alors que le numéro un mondial — qui perdra sa place la semaine prochaine au profit de Rafael Nadal — remportait aisément son service avant que Shapovalov ne lui offre le bris sur un plateau d’argent. Une avance de 3-0 après 10 minutes de jeu est tout ce dont Djovokic avait besoin, ainsi que 70 % de services non retournés, pour empocher la manche 6-3 en 30 minutes.

Confronté à deux balles de bris dès le premier jeu du deuxième acte, le Canadien, qui ne disputait que la deuxième finale ATP de sa carrière, semblait éprouver de la difficulté à trouver le niveau qui lui avait permis de triompher de Gaël Monfils en quart de finale. Il faut cependant admettre que Djokovic n’est pas considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps pour rien, et la pression incessante qu’il appliquait sur les services et les retours devenait un défi de taille pour Shapovalov.

Bien que Shapovalov soit parvenu à effacer la menace d’un bris hâtif grâce à un magnifique service sortant, Djokovic est resté solide sur ses offrandes, continuant de gagner aisément ses jeux au service jusqu’à ce qu’il fasse défaillir son rival au septième jeu. Shapovalov est passé bien prêt de lui rendre la pareille au jeu suivant, mais une autre faute en retour permettait au détenteur de 16 titres de Grands Chelems de se sortir du pétrin.

Après 65 minutes, Djokovic était couronné champion à Bercy pour la cinquième fois de sa carrière. Pour Shapovalov, accéder à la finale d’une épreuve si prestigieuse est un autre jalon important de son parcours et une excellente façon de conclure la saison en beauté. Il terminera l’année en tant que joueur numéro un du Canada et membre du Top 15 du classement de l’ATP Tour.

Il reste néanmoins une autre compétition pour le jeune gaucher : les Finales de la Coupe Davis à Madrid, dans deux semaines. Il sera à la tête de l’équipe canadienne, composée également de Félix Auger-Aliassime, de Milos Raonic et de Vasek Pospisil, qui partira à la quête d’un triomphe à la Coupe Davis.

(Photo : Masters Rolex de Paris)