fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Tebbutt: Prêts pour la Coupe Rogers

Tebbutt: Prêts pour la Coupe Rogers

30 Juil 2019
written by: Tom Tebbutt
written by: Tom Tebbutt

Toutes les surfaces des terrains ont été refaites et à compter de vendredi à Montréal et de samedi à Toronto, le coup d’envoi de l’édition 2019 de la Coupe Rogers sera donné.

Ce sera la 40e édition de la Coupe Rogers à Montréal — le premier tournoi en 1980 était une épreuve féminine (remportée par Martina Navratilova) pour préparer le terrain pour le premier tournoi complet un an plus tard dans le stade rénové du parc Jarry, ancien repère des Expos de Montréal.

À Toronto, cette année marque le 40e anniversaire du passage de la terre battue à une surface dure. Dans les premiers temps, ce qui remonte à 1890, le tournoi était disputé sur le gazon, puis sur la terre battue jusqu’en 1979, un an après que les Internationaux des États-Unis déménagent à Flushing Meadows sur le ciment. Il était donc logique que le Centre national de tennis de l’Université York adopte la même surface pour permettre aux joueurs de bien se préparer en vue du Grand Chelem américain.

Bien que décevante, la décision de Roger Federer et de Novak Djokovic de faire l’impasse sur le tournoi montréalais a été annoncée assez tôt et Rafael Nadal, le champion en titre, sera maintenant la vedette principale. Il a déjà réservé des terrains d’entraînement pour vendredi, à 11 h et à 16 h, au Stade IGA.

L’absence des deux finalistes de Wimbledon est quelque peu compensée par la présence de deux étoiles montantes du tennis canadien et du tennis international, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov. Auger-Aliassime disputera son premier match dans le cadre de la séance de jour de mardi. Le directeur du tournoi, Eugène Lapierre, espère que Shapovalov — selon son adversaire — sera en vedette le lundi soir.

Lapierre affirme qu’il reste encore « quelques billets » pour les débuts tant attendus d’Auger-Aliassime au Stade IGA. Il y a deux ans, Auger-Aliassime et Shapovalov devaient jouer le mardi après-midi, mais une blessure au poignet gauche a empêché Auger-Aliassime de participer à la Coupe Rogers dans sa ville natale. Cette fois, les amateurs montréalais espèrent qu’il parviendra à remporter un match ou deux afin de jouer le jeudi 8 août, journée de son 19e anniversaire de naissance.

Ironie du sort, Shapovalov a été la révélation de la Coupe Rogers en 2017. Au premier tour, il a effacé quatre balles de match contre le Brésilien Rogerio Dutra Silva (64e) avant de signer des gains aux dépens de Juan Martin del Potro, Nadal et Adrian Mannarino pour accéder au carré d’as.

En passant, 2019 marquera la première fois dans l’histoire que trois Canadiens — Milos Raonic (20e), Auger-Aliassime (22e) et Shapovalov (31e) — participeront directement au tableau principal de 56 joueurs en vertu de leur classement de l’ATP Tour.

Photo : Mauricio Paiz

Alors qu’Auger-Aliassime sera l’attraction de la séance du mardi après-midi à Montréal, Bianca Andreescu sera la vedette du mardi soir à Toronto. La joueuse de 19 ans prendra part à son premier tournoi depuis Roland-Garros, où elle a aggravé sa blessure à l’épaule. Ce ne sera que son deuxième match depuis son abandon en huitième de finale à Miami, en mars. Il ne faudrait pas que les attentes soient trop élevées, mais cela donnera une chance aux amateurs canadiens de la voir à l’œuvre depuis son triomphe historique à Indian Wells, en mars.

Simona Halep, championne de Wimbledon et tenante du titre de la Coupe Rogers en 2018, entrera en scène le mercredi après-midi, au Centre Aviva.

À l’instar de Nadal à Montréal le vendredi, Serena Williams sera l’attraction de la journée de samedi à Toronto. Elle a prévu une séance d’entraînement de 9 h à 11 h. Halep s’entraînera de 11 h à 12 h 30 et Andreescu de 12 h 30 à 14 h. [Remarque : l’entrée au site est gratuite pour les qualifications et les séances d’entraînement à Montréal (du vendredi au dimanche) et à Toronto (samedi et dimanche)].

Williams occupe le 9e rang mondial et ne fera donc pas partie des huit premières têtes de série qui bénéficient d’une exemption au premier tour. Elle devra donc jouer lundi ou mardi. Cependant, si l’une des huit meilleures se retire avant le tirage de vendredi, elle améliorera son sort d’une place et pourrait ne jouer que le mardi ou le mercredi.

Il n’y a que trois laissez-passer pour le tableau féminin et ils seront probablement décernés à Eugenie Bouchard, à l’étoile montante Leylah Annie Fernandez et à Rebecca Marino ou Katherine Sebov ou Françoise Abanda. Les règlements de la WTA permettent également l’ajout de deux autres laissez-passer pour le Top 20 – basé sur le fait d’avoir été championne d’un Grand Chelem ou numéro un mondiale – pour la Coupe Rogers de 2019. Ils seront possiblement attribués à deux grandes dames, soit Maria Sharapova, 32 ans, et Venus Williams, 39 ans.

Le tirage du tableau principal de l’épreuve féminine aura lieu vendredi à 17 h à l’hôtel X de Toronto en présence de la championne des Internationaux des États-Unis et d’Australie Naomi Osaka. Il sera également retransmis en direct sur Facebook. À Montréal, le tirage sera effectué sur le site et webdiffusé à compter de 16 h 30.

Lapierre et son équipe de Tennis Canada à Montréal sont en pourparlers avec divers paliers de gouvernement et d’entreprises pour munir le Stade IGA d’un toit rétractable et espèrent voir ce projet se concrétiser au cours des prochaines années. Ce serait un toit trois-saisons – ce qui signifie qu’il ne nécessiterait pas une thermorégulation comme c’est le cas à Wimbledon et aux Internationaux d’Australie.

En parlant de thermorégulation, il y a une bonne nouvelle pour les amateurs à Toronto : cette année, le village des détaillants Sporting Life sera climatisé.

En ce qui concerne la télédiffusion, Rob Faulds et Jimmy Arias seront à Montréal pour Sportsnet, tandis que RJ Broadhead et Tracy Austin seront à Toronto. Du côté francophone, Paul Rivard et Marie-Ève Pelletier seront en ondes à TVA à Montréal, alors que Séverine Tamborero et Frédéric Lord couvriront le tournoi de Toronto.

Au cours des 50 dernières années, il n’y a eu que trois commanditaires en titre des Internationaux du Canada : Rothmans, Imperial Tobacco et Rogers. Imperial Tobacco a été le principal commanditaire de 1979 à 2000 (22 ans), alors que Rogers en est à sa 19e année.

Les spectateurs qui assisteront aux séances de soirée à Toronto pourront prendre le TTC vers la maison à partir de la station Pioneer Village de l’Université York. À Montréal, le métro est gratuit pour les détenteurs de billets de la Coupe Rogers.

Le directeur du tournoi de Montréal, Eugène Lapierre, qui voit toujours la vie du bon côté, a dit dimanche au sujet des prévisions météorologiques pour le tournoi de cette année, « ma copine m’a dit qu’il n’y aurait pas de pluie pendant les 15 prochains jours ». Ces paroles étaient accompagnées d’un petit rire plein d’espoir.

On se croise les doigts pour que les précipitations épargnent Montréal et Toronto cette année.

LA PERSISTANCE DE FICHMAN RÉCOMPENSÉE

Dimanche, Sharon Fichman et sa partenaire serbe Nina Stojanovic ont été couronnées championnes du double du Baltic Open à Jurmala, en Lettonie. En finale, Fichman, 28 ans, et Stojanovic, 22 ans, qui formaient équipe pour la première fois, ont eu raison de la Lettone Jelena Ostapenko et de la Russe Galina Voskoboeva en des comptes de 2-6, 7-6(1) et [10-6].

Grâce à ce triomphe, Fichman se hisse au Top 100 en atteignant le 90e rang du double.

Elle a publié ceci sur Twitter, lundi :

IL FAUT VOIR ÇA

Regardez la précision de Kei Nishikori – vraiment incroyable.

JMDP ET SES AMIES

Photo by: @jorgeviale

Juan Martin del Potro s’est blessé au genou droit lors de son match de premier tour contre Denis Shapovalov au Queen’s Club avant Wimbledon. Le 20 juin, il s’est fait opérer pour une fracture à la rotule, une intervention qui comportait également l’ablation d’un fragment osseux. Il a également mis fin à sa saison. Voici l’Argentin de 30 ans dans la piscine pour sa rééducation en compagnie de quelques-unes de ses admiratrices.