fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Vaillants efforts de Dabrowski et de Xu en finale à Wimbledon

Vaillants efforts de Dabrowski et de Xu en finale à Wimbledon

14 Juil 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Le parcours de la Canadienne Gabriela Dabrowski s’est terminé d’une façon crève-cœur, dimanche, à Wimbledon.

La native d’Ottawa tentait de devenir la première Canadienne à remporter un trophée de double féminin d’un tournoi du Grand Chelem, mais n’y est pas parvenue. Dabrowski et Yifan Xu, qui formaient la quatrième meilleure équipe du tableau, ont plié l’échine 6-2 et 6-4 face aux troisièmes têtes de série Barbora Strycova et Su-Wei Hsieh. Hsieh et Strycova sont les premières à soulever le trophée du double de Wimbledon sans avoir concédé une manche depuis que Serena et Venus Williams avaient réussi cet exploit en 2009.

Dabrowski s’est présentée sur le terrain forte d’une grande expérience en Grands Chelems, car elle compte quatre finales de double mixte. Cependant, c’était la première fois qu’elle jouait pour le titre du double féminin d’un tournoi majeur. En fait, elle était la première Canadienne à disputer une finale du double féminin d’un Grand Chelem depuis Jill Hetherington il y a plus de 30 ans (défaite en finale des Internationaux d’Australie de 1989).

Toutefois, les quatrièmes têtes d’affiche semblaient un peu déboussolées à la manche initiale. Après avoir raté une balle de bris à 1-0, Dabrowski et Xu ont été brisées pour la troisième fois seulement de la quinzaine. Elles ont encore une fois concédé le bris à leur prochaine présence au service, permettant à leurs rivales de prendre une avance insurmontable.

Dabrowski et Xu ont fait de leur mieux pour s’accrocher au deuxième acte. Après avoir perdu leur service au premier jeu, elles ont réussi à niveler la marque à 1-1, mais ont vacillé dès le jeu suivant.

Malgré l’adversité, elles ont continué de se battre, mais n’ont pas été en mesure de convertir leurs balles de bris, laissant ainsi le champ libre à Strycova et à Hsieh.

Dabrowski et Xu peuvent néanmoins se consoler, car elles ont connu un excellent parcours sur le gazon londonien. Avant la finale, les quatrièmes têtes de série avaient produit du solide jeu et avaient été dominantes au service. Leur fiche à Wimbledon est maintenant de neuf victoires et trois défaites, ayant également atteint le carré d’as l’an dernier.

Dabrowski participait à sa cinquième finale en tournois du Grand Chelem. En juin 2017, elle avait été couronnée championne du double mixte de Roland-Garros aux côtés de l’Indien Rohan Bopanna, devenant ainsi la première joueuse canadienne à conquérir la couronne d’un Grand Chelem. En 2018, elle doublait sa récolte, cette fois avec le Croate Mate Pavic, en remportant le trophée du double mixte des Internationaux d’Australie.

Dabrowski et Xu peuvent s’appuyer sur beaucoup de points positifs en cette saison sur gazon. Même si elles ne détenaient qu’une fiche d’un gain et trois revers avant Wimbledon, elles ont réussi à renverser la vapeur et à gagner cinq de leurs six matchs au All England Club tout en signant leur meilleure prestation en tournois du Grand Chelem.

(Photo : Mauricio Paiz)