fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Le Canada tire de l’arrière 2 à 0 après la première journée de la Fed Cup

Le Canada tire de l’arrière 2 à 0 après la première journée de la Fed Cup

20 Avr 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

La République tchèque mène 2 à 0 après la première journée de la rencontre de qualification du Groupe mondial de la Fed Cup par BNP Paribas à l’Agrofert Arena. Malgré de vaillants efforts, Rebecca Marino (Vancouver, BC) et Leylah Annie Fernandez (Laval, QC) n’ont pas réussi à vaincre leur adversaire respective.

Marino, qui occupe actuellement le 184e rang mondial, était la première à sauter sur le terrain, samedi, contre la 106e mondiale Katerina Muchova. Les deux joueuses se sont échangé plusieurs bris au premier acte, mais Muchova est parvenue à conserver son service une fois de plus que la Canadienne. À la deuxième manche, Marino a été brisée dès sa première présence au service et bien qu’elle se soit bien battue, elle n’a jamais pu combler l’écart, s’inclinant par la marque de 6-3 et 6-0. La Canadienne disputait son premier match de simple de la Fed Cup depuis 2011 après avoir pris part au double en février dernier, aux Pays-Bas.

« Huit ans se sont écoulés depuis mon dernier match de simple à la Fed Cup et je suis heureuse d’avoir eu l’occasion de le faire à nouveau. C’est décevant de perdre le match, mais je suis très fière d’être arrivée jusqu’ici. C’était un bon match, j’étais un peu nerveuse au début, mais j’ai réussi à me calmer vers le milieu de la manche. Il y a eu beaucoup de bons points, mais malheureusement, certains des plus importants m’ont échappé », commentait Marino.

Par la suite, Leylah Annie Fernandez tentait de niveler le pointage alors qu’elle se mesurait à la numéro un de l’équipe tchèque Marketa Vondrousova. Fernandez, qui est âgée de 16 ans, 7 mois et 15 jours, est la plus jeune joueuse à participer à une rencontre de qualification du Groupe mondial de la Fed Cup depuis plus d’une décennie. La Canadienne a concédé son service tôt à la première manche, mais s’est bien accrochée à une rivale beaucoup plus aguerrie qu’elle. À sa première expérience à la Fed Cup, Fernandez a livré une belle lutte malgré une défaite de 6-4 et 6-1 alors que Vondrousova donnait à son pays une confortable avance de 2 à 0.

« Mon principal objectif est d’aller sur le terrain et de disputer du bon tennis pour les amateurs et pour mon équipe. Je me suis battue pour chaque point et j’ai donné du fil à retordre à mon adversaire. Je sens que je suis capable de rivaliser avec ce genre de joueuse sur le circuit et j’apprends beaucoup de ce premier match de la Fed Cup », mentionnait Fernandez. « Honnêtement, j’étais un peu nerveuse au début du match, mais j’aime prendre cette nervosité et la pression et les utiliser comme motivation. J’adore l’Énergie de la foule, qu’elle prenne ou non pour moi. »

Aperçu de dimanche

La rencontre de qualification du Groupe mondial de la Fed Cup par BNP Paribas se poursuit dimanche, alors que les numéros un de chaque pays s’affronteront dans le cadre du premier match de la journée. Marino et Vondrousova croiseront le fer pour la première fois de leur carrière, mais les deux n’ont que peu d’expérience en compétition par équipe. En effet, la Canadienne participe à sa quatrième rencontre tandis que la Tchèque dispute sa troisième. Le deuxième duel de simple mettra en vedette Fernandez et Muchova, dans ce qui sera également leur affrontement. Les deux rivales représentent leur pays pour la première fois.

« Nous avons eu une journée difficile contre des adversaires plus aguerries et mieux classées. Je sais que mes deux joueuses ont tout donné et je suis fière de leur attitude et de leur façon de concourir. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à gagner, mais il y a encore beaucoup de tennis à disputer demain », a déclaré El Tabakh après les matchs de samedi.

Une victoire aux dépens de la République tchèque permettrait à l’équipe canadienne d’évoluer au sein du Groupe mondial en 2020, une place qu’elle n’a pas occupée depuis 2015. Une défaite la ramènerait au Groupe mondial II.

Les matchs seront diffusés sur Sportsnet Now à compter de midi, heure locale (6 h, HE).