fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Petite onde de choc, la minutie de Rafa, messieurs Faucher et Delisle honorés

Petite onde de choc, la minutie de Rafa, messieurs Faucher et Delisle honorés

28 Juil 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Même à distance, on continue de suivre le compte à rebours de la Coupe Rogers, dont le coup d’envoi sera donné vendredi prochain avec le tirage. Sachez que les nouvelles sont meilleures.

Un fidèle à Montréal, Rafael Nadal, qui devient le favori du tournoi, a finalisé ses réservations.

« Cela comprend même les heures des terrains d’entraînement avant le tournoi », raconte Eugène Lapierre au sujet de Rafa et sa minutie bien connue.

Au sujet d’Eugène, il est un homme calme.

Il faut que je vous raconte. J’étais en route vers le Challenger Banque Nationale, mercredi, dans la voiture d’Eugène lorsque j’ai appris que Novak Djokovic avait décidé de rester à la maison cette année.

J’en connais qui auraient tordu le… volant, mais pas Eugène.

« Que voulez-vous qu’on fasse à part attendre l’explication officielle que nous avons demandée à son agent pour la retransmettre au plus vite », a-t-il déclaré calmement.

Pour n’importe quel directeur de tournoi, il n’est jamais amusant de perdre le champion de Wimbledon et Roger Federer à quelques jours d’un événement que son équipe prépare depuis un an, mais Eugène adopte la bonne attitude.

Les amateurs seront évidemment déçus, mais dans les médias, il n’y a pas vraiment de lamentations contre l’organisation.

« L’onde de choc est moins forte cette année. C’est comme si le public veut aussi voir les Canadiens (Milos Raonic, Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime) maintenant qu’on a des joueurs », disait le gars des sports à la radio.

J’achète la théorie. Eugène aussi !

En passant, Shapo devrait gagner le concours du premier arrivé. Il s’est retiré de Washington afin de venir travailler son jeu au Stade IGA, où il avait volé la vedette en 2017 avec sa demi-finale après avoir éliminé Rafa. Il y est attendu aussi tôt que mardi.

Entrecroiser les Challengers Banque Nationale et la Coupe Rogers est tout à fait de mise, surtout avec cet hommage qui sera fait à Alain Faucher, le dynamique président de l’organisme.

Un espion m’avait donné l’information, mais il fallait laisser la presse locale l’annoncer, mais maintenant que c’est fait, on peut aller dans le détail et Monsieur Tennis à Granby sera invité à la présentation sur le Court central.

GRANBY ET SAGUENAY DANS LES HONNEURS

Alain Faucher recevra le Prix d’excellence de Tennis Canada pour sa vaste contribution au sport, dont la présidence du Challenger depuis 2007.

Jean Delisle, du Challenger Banque Nationale de Saguenay sera également honoré.

NOUVEL ENTRAÎNEUR POUR EUGENIE 

En milieu de semaine, nous nous sommes entretenus avec Sylvain Bruneau, entraîneur national en chef pour le tennis féminin.

Sachez qu’il garde toujours espoir en Eugenie Bouchard même si elle a dégringolé au 114e rang de la WTA à la suite de sept défaites d’affilée.

« Je garde confiance. J’ai fait un truc pour Eugenie. J’attends avant d’en parler. Elle s’entraîne en Floride en ce moment. On est en contact. Je peux vous dire que ça travaille très bien et fort », ajoute-t-il il au sujet de l’arrivée d’un nouvel entraîneur.

Il s’agit de Jorge Todero, un Argentin que Sylvain connaît très bien. Tout comme Sylvain, il a longtemps été capitaine de l’équipe argentine de la Fed Cup.

Ancien joueur professionnel installé en Floride, Todero a déjà œuvré auprès du Canadien Jessie Levine et à la USTA, où un de ses élèves était Frances Tiafoe, champion à Granby en 2016 et maintenant 41e mondial.

Un premier vrai test surviendra aussitôt que la semaine prochaine à Washington, où Eugenie s’arrêtera avant de participer à la Coupe Rogers de Toronto.

LES DERNIÈRES NOUVELLES DE BIANCA

S’entretenir avec Sylvain permet également d’obtenir les plus récentes informations à propos de Bianca Andreescu, qui n’a disputé qu’un match depuis l’Open de Miami au début du printemps. Il a fait bondir Bianca du 169e au 24e échelon cette année dans le rôle d’entraîneur personnel.

« Bianca est à Montréal. C’est évidemment difficile de ne pas pouvoir jouer. On se voit à Toronto la semaine prochaine pour la Coupe Rogers. C’est sûr que les conditions auraient pu être plus idéales », mentionne-t-il au sujet de Bianca qui s’est retirée de Washington, son épaule ayant besoin de plus de temps.

REBECCA : UN DÉTOUR PAR LE PÉROU POUR ALLER AUX JEUX OLYMPIQUES

La décision de Rebecca Marino d’accepter de représenter le Canada aux Jeux panaméricains à Lima, au Pérou, la semaine prochaine est courageuse.

Les matchs auront lieu sur la terre battue comparativement au ciment de Granby et de la Coupe Rogers à Toronto, ce qui ajoute au plaisir.

Le pari pourrait toutefois rapporter gros à la brave Rebecca.

« Les règles font que les finalistes le week-end prochain obtiendront leur billet pour les Jeux olympiques de 2020 de Tokyo », précise Sylvain Bruneau.

À QUELLE HEURE À LA TÉLÉ ?

De retour à Granby, vous pouvez suivre les matchs même si vous ne pouvez vous y rendre grâce à la télé.

TVA Sports retransmettra les demi-finales en direct, samedi, à compter de midi. La finale suivra dimanche à la deuxième chaîne, faut-il bien préciser.

Si vous jugez que la météo est trop belle pour passer deux après-midis dans votre salon, sachez qu’il y a des rediffusions du carré d’as samedi à 18 h 30 à TVA Sports 2 et des finales à 19 h 30 dimanche, à la première antenne.