fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Shapo fait tomber Tsitsipas dans un thriller de fin de soirée à Miami

Shapo fait tomber Tsitsipas dans un thriller de fin de soirée à Miami

27 Mar 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Denis Shapovalov récite souvent six mots à propos de son tennis et ces six mots se sont avérés essentiels dans sa victoire à l’Open de Miami, hier soir.

N’arrête. Pas. De te battre.

Mené par une manche et acculé au pied du mur, le Canadien de 19 ans s’est débattu comme un forcené pour arracher une impressionnante victoire de 4-6, 6-3 et 7-6(3) aux dépens de Stefanos Tsitsipas, un ancien rival chez les juniors, un peu avant 1 h 40, à Miami.

Shapovalov possédait une fiche de deux gains et un revers contre le Grec chez les juniors et d’une victoire et une défaite chez les pros, le match s’est donc disputé à armes égales entre les deux adversaires.

Cette saison, Tsitsipas est l’un des joueurs les plus en vue sur le circuit, ayant atteint le carré d’as des Internationaux d’Australie avant de remporter un titre et fait une finale en février, et sa bonne forme était évidente à la manche initiale. C’est grâce à du jeu époustouflant et précis qu’il est parvenu à signer un bris hâtif — le seul dont il a eu besoin pour empocher la manche.

Même si Shapovalov était aussi flamboyant, la concentration faisait défaut, comme en font foi ses fautes directes, beaucoup plus nombreuses que celles du Grec. La deuxième manche était doc l’occasion idéale de se recentrer et c’est exactement ce qu’il a fait. En avance de deux bris, il a fini par gagner la manche sur un coup droit long de Tsitsipas.

Les deux joueurs ont produit leur meilleur tennis au troisième acte. Bien que Shapovalov se soit retrouvé à 30-0 à deux reprises sur le service de Tsitsipas, la huitième tête de série a réussi à sortir de son sac quelques coups éblouissants pour fermer la porte au Canadien. Sans avoir dû faire face à des balles de bris, les deux protagonistes se sont dirigés vers le jeu décisif, qui est finalement allé à la faveur de Shapovalov. Le Canadien a pris des risques aux moments opportuns pour sceller l’issue de la rencontre après une bataille de deux heures.

Les statistiques du match montrent que les deux joueurs ont remporté 100 points chacun, mais le sang-froid et l’audace de Shapovalov ont fait la différence au jeu décisif. Le jeune joueur de 19 ans signait ainsi une deuxième victoire cette saison face à un rival du Top 10 après avoir eu raison de Marin Cilic à Indian Wells. Il se joint aussi à son compatriote Félix Auger-Aliassime en quart de finale après que ce dernier eut remporté son duel du quatrième tour (beaucoup) plus tôt dans la journée.

 

(Photo en vedette: Mauricio Paiz)