fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Toute une semaine pour le tennis Canadien avec Félix et compagnie !

Toute une semaine pour le tennis Canadien avec Félix et compagnie !

27 Mai 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Qui a dit que le tennis ne commençait que dimanche avec le début de Roland-Garros ? Certainement pas Tennis Canada, très occupé avec cinq de ses raquettes en finales ou au carré d’as, samedi.

Si Félix Auger-Aliassime a échappé le titre à Lyon, Gabriela Dabrowski a enlevé la palme du double du tournoi de la WTA de Nürnberg devant sa coéquipière de la Fed Cup Sharon Fichman.

Une deuxième finale toute canadienne, en simple cette fois, aurait également pu survenir au Challenger de Jérusalem, où Filip Peliwo a gagné sa demi-finale samedi, mais pas Brayden Schnur.

Photo : Nürnberger Versicherungscup

DÉJÀ EN COMPAGNIE DES GRANDS

Malgré ce beau tir groupé, l’attention est dirigée vers Félix, premier attendre au moins deux finales de l’ATP à 18 ans depuis Andy Murray en 2005-2006.

L’ATP nous apprend qu’une autre victoire lui aurait permis de devenir le plus jeune titulaire depuis Kei Nishikori en 2008.

Il était déjà le plus jeune à appartenir au top trente depuis Lleyton Hewitt en 1999.

DÉLAISSÉ PAR SON SERVICE

Félix possédait une fiche parfaite dans la ville de Lyon, y ayant remporté le Challenger en 2017 et en 2018, avant que Benoît Paire, un vétéran français de 30 ans classé 51e, ne vienne stopper sa séquence en deux manches de 6-4 et 6-3.

En quart de finale, Paire avait également éliminé Denis Shapovalov.

Disons que Félix s’est mis en situation de pression en se faisant briser tôt dans les deux manches, délaissé par son service.

Malgré ses huit aces, il a concédé son service à quatre occasions, dont trois au deuxième acte. Son bulletin a été anémique dans les engagements à 52 %.

Photo : Open Parc ARA

LA SUITE, C’EST MAINTENANT

« Je suis évidemment déçu, car ces finales ne surviennent pas si souvent, mais il y a beaucoup de positif à retenir de cette semaine », mentionnait Félix.

Au nombre des avantages, il y a le chèque de 48 870 euros et les points ATP, lesquels lui permettent d’atteindre un nouveau sommet personnel, soit le 22e rang, ce qui le place devant Shapo (24e) et juste derrière Milos (18e)… à 18 ans seulement.

En ajoutant Rebecca Marino, couronnée au Japon dimanche dernier à une étape ITF, et Filip Peliwo, finaliste d’un Challenger, voilà une semaine valorisante pour Tennis Canada.

ENTREFILET

Félix a envoyé un message bien senti aux gens de Lyon par son compte Twitter en sympathie à l’attentat au colis piégé… Shapo est en beau siffleux, son sac à dos a disparu à la réception de l’hôtel… Roland-Garros commence à 5 h à TSN et à midi à RDS.