fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Denis Shapovalov domine Gaël Monfils pour atteindre le carré d’as du Masters Rolex de Paris

Denis Shapovalov domine Gaël Monfils pour atteindre le carré d’as du Masters Rolex de Paris

01 Nov 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Les magnifiques prestations automnales de Denis Shapovalov se sont poursuivies vendredi au Masters Rolex de Paris alors qu’il a donné une leçon de tennis à Gaël Monfils — et a fait échouer la tentative du Français de se qualifier pour les Finales Nitto de l’ATP — en le battant 6-2 et 6-2 en moins d’une heure.

Le Canadien n’aurait pu espérer un meilleur départ, prenant rapidement les devants contre Français qui peinait à offrir de la résistance malgré les encouragements de ses partisans. Shapovalov, qui avait la mire dans l’œil, a aisément réussi à déplacer Monfils d’un côté à l’autre du terrain avant de terminer ses points en frappant dans l’ouverture ou en réalisant des volées parfaites.

En moins de 30 minutes, Shapovalov était parvenu à réduire au silence la foule de l’AccordHôtels Arena et à se retrouver à une manche de la demi-finale.

Mais la vérité est que les spectateurs n’étaient pas vraiment silencieux. Célèbre pour son allégeance partisane chaque fois que l’un des siens joue à domicile, la foule française, et son penchant pour le tennis tape-à-l’œil, a été conquise par joueur de 20 ans de Richmond Hill, en Ontario, alors qu’il frôlait les lignes avec ses revers et des coups droits à la trajectoire aussi recourbée qu’un croissant parisien.

Shapovalov n’a pas connu de baisse d’intensité au deuxième acte, qui s’est déroulé sensiblement de la même façon que le premier. Le 28e mondial — qui effectuera un retour au sein du Top 20 la semaine prochaine et qui est assuré de terminer la saison parmi ce groupe ­— a produit un dernier ace pour sceller l’issue de la rencontre.

Au filet, Monfils a étreint le Canadien avec un sourire, sachant pertinemment bien que le pointage ne reflétait pas la qualité de son propre tennis, mais plutôt le brio exceptionnel de Shapovalov. Les deux protagonistes ne s’étaient affrontés qu’une seule fois auparavant, plus tôt cette saison aux Internationaux des États-Unis où ils avaient disputé l’un des meilleurs matchs du tournoi — un duel palpitant de cinq manches remporté par Monfils.

La preuve de la qualité du Canadien se trouve dans les statistiques. En effet, Shapovalov a terminé le match avec 22 coups gagnants contre 16 fautes directes, remportant 80 % des points joués au filet ainsi que 23 points de plus que le 13e mondial.

Son prochain défi proviendra du gagnant du match opposant Rafael Nadal et Jo-Wilfried Tsonga.