fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Tomic choisit Winnipeg en attendant le tribunal d’appel et Leylah Saskatoon au nom de l’avenir

Tomic choisit Winnipeg en attendant le tribunal d’appel et Leylah Saskatoon au nom de l’avenir

10 Juil 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Wimbledon n’est pas le seul tournoi qui commence par W que l’on surveille cette semaine. On conseille de garder aussi un œil très attentif sur… Winnipeg, qui reçoit en ce moment Bernard Tomic, un des deux enfants terribles des courts, comme favori du Challenger Banque Nationale.

Si vous pensez que l’explosif Nick Kyrios est capable de tout, et surtout du pire, avec ses frasques, sachez que Tomic n’est pas mieux.

Ancien 17e mondial maintenant 96e à 26 ans dans une carrière en montagnes russes attribuable à son attitude, Tomic voit son chèque de 57 136 $ US être retenu par les autorités de Wimbledon à la suite de sa défaite de 6-2, 6-1 et 6-4 au premier tour face à Jo-Wilfried Tsonga en 58 minutes, soit le match le plus expéditif sur le gazon anglais depuis 15 ans.

Il marchait et bâillait même entre les points, ce qui fait que Wimbledon a prétexté des efforts en deçà des normes.

Ce n’est pas la première fois que Tomic, un Australien, balance un match. Son record personnel est de 28 minutes.

Oui, l’amende est salée. Tomic a d’ailleurs porté sa cause en appel.

À Winnipeg, les Canadiens Brayden Schnur et Peter Polansky respectivement les troisième et quatrième têtes de série. Filip Peliwo est 16e. Chez les Québécois, Alexis Galarneau et Nicaise Muamba sont au tableau principal.

Au deuxième tour, ce sera Nicaise contre Tomic.

Les rencontres peuvent être vues sur le site ATP Challenger.

LEYAH ANNIE PRÉPARE LA SUITE

Par ailleurs, ne cherchez pas le nom de Leylah Annie Fernandez dans les résultats à Wimbledon.

La Lavalloise, qui occupe le 3e rang mondial chez les juniors et qui a remporté Roland-Garros le mois passé, a choisi de prendre part au tournoi ITF de Saskatoon, cette semaine.

À 16 ans, il faut bien commencer à préparer la transition vers les rangs professionnels. Elle doit donc tenter de récolter des points de la WTA pour améliorer sa 370e place actuelle.

L’Ontarienne Katherine Sebov est la favorite en vertu de son 212e rang mondial. Elle avait gagné le Challenger Banque Nationale de Saguenay, l’automne dernier.

Le compte à rebours est entrepris à Gatineau et à Granby. Après les Prairies canadiennes, les deux villes recevront en succession des tournois mixte les deux semaines suivantes.

Vasek Pospisil est confirmé dans l’Outaouais et on en saura plus à propos de Granby, le président Alain Faucher ayant convoqué les médias à une séance d’information, jeudi.

WINNIPEG PRÉFÉRÉ À WIMBLEDON

Ce sont les gens de Winnipeg qui vont être contents. Pour la deuxième année de suite, Louis Borfiga, l’architecte du succès au tennis, a préféré leur ville à Wimbledon pour le tennis.

« Je trouve ça bien Winnipeg comme endroit », dit Louis, qui est allé évaluer la relève pour former d’autres Félix, Shapo et Bianca.

ALLEZ GABRIELA !

Une qui va très bien et que l’on continue de suivre à Wimbledon est Gabriela Dabrowski. La joueuse d’Ottawa a connu un gros mercredi en se qualifiant d’abord pour la demi-finale du double féminin avant d’échapper sa place en quart du double mixte au terme d’un combat de 3 h 16.

Photo : Mauricio Paiz

Taha Baadi, un garçon de Laval âgé de 17 ans, a été battu 6-3 et 6-2 par Martin Damm, fils de l’ancien joueur du même nom, au troisième tour du simple chez les juniors. Il s’est repris en double, gagnant 6-3 et 6-1 en 46 minutes. Il s’agit d’une première expérience sur l’herbe anglaise pour le talent du Centre national.

AUTRES NOUVELLES…

En dernière heure, on apprend la défaite de Leylah Annie Fernandez à Saskatoon. Elle reste en lice pour le double… On souhaite une heureuse paire de cinq à Martin Laurendeau, qui célèbre cette semaine (mercredi) ses 55 ans à Winnipeg… En fin de semaine, la tournée Sports Experts de Tennis Québec s’arrête à Sherbrooke, samedi, et à Coaticook, dimanche, à compter de 13 h 30 dans les deux cas.